Toutes les pièces de Molière


Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



 DÉJÀ INSCRIT

Mot de passe

Oublié !

Amours Ă  la cour
de Daniel Levallois

INFOS PRATIQUES
Comédie
Environ 1 h 30
La cour de Versailles était un paradis pour la noblesse française, penserait-on. La vérité est tout autre. C’était même plutôt un enfer pour nombre d’entre eux. Elle fonctionnait un peu comme le système solaire, avec le roi dans le rôle du soleil et les courtisanes comme des planètes qui gravitaient autour et essayaient de s’en approcher par tous les moyens malgré les risques encourus. Tous les coups étaient permis pourvu que l’on fût remarqué. Il leur fallait donc briller, soit par l’esprit, soit par le physique, soit par l’extravagance ou encore les divertissements qui pouvaient plaire au souverain. Le but ultime et inavoué pour ces nobles dames étant d’obtenir les faveurs du roi et d’avoir des enfants de sang royal que notre Louis n’hésitait pas à légitimer pour la plupart car il aimait ses enfants. Il ne cachait pas ses infidélités à la reine qui en souffrit beaucoup. L’arme fatale étant la rumeur, les « on-dit », les cancans, les potins, les « bruits qui courent », les « ouï-dire », les ragots, les « qu’en-dira-t-on », les racontars, les commérages et autres médisances et calomnies, autant d’expressions qui qualifient les conversations et l’ambiance à Versailles. Nul n’était épargné, pas même le roi qui faisait la pluie et le beau temps dans ce microcosme surréaliste et impitoyable.

 Note de l'auteur. Toute la pièce est Ă©crite en alexandrins. Environ 1200 au total. Un alexandrin est un vers de douze pieds. Des syllabes peuvent ĂŞtre muettes, d’autres prononcĂ©es, des liaisons exprimĂ©es pour toujours arriver Ă  douze. L’alexandrin est gĂ©nĂ©ralement composĂ© de deux hĂ©mistiches de six syllabes, mais pas toujours. Il serait souhaitable que les passages d’une scène Ă  la suivante soient accompagnĂ©s par une musique de Jean-Baptiste Lully, compositeur du roi Ă  Versailles. AVERTISSEMENT Ce texte n’est pas un cours d’histoire. La chronologie des faits et maitresses du roi n’est pas respectĂ©e. Il s’agit simplement d’essayer de recrĂ©er le climat qui pouvait rĂ©gner Ă  la cour de Versailles sous Louis XIV entre 1660 et 1700.

Télécharger le texteSe connecter au Club pour télécharger le texte InfoCe texte peut être soumis aux droits d'auteur.
Renseignez-vous auprès de l'auteur du texte
pour vérifier vos obligations légales.

Écrire à l Écrire à l'auteur
LE PROFIL DU MEMBRE
Cette fiche-théâtre a été enregistrée par Daniel Levallois. Je suis entrĂ© en théâtre par hasard, passĂ© la cinquantaine, comme comĂ©dien amateur. Un collègue de travail m'a entrainĂ© dans cette galère, et cela ne m'a plus quittĂ©. Le goĂ»t de l'Ă©criture est venu assez rapidement ensuite. Je prends maintenant autant de plaisir Ă  monter sur les planches qu'Ă  Ă©couter mes rĂ©pliques dans la bouche des autres. Je suis maintenant en retraite et cette activitĂ© "me prend la tĂŞte" un peu tous les jours. C'est que du bonheur.


Ajouter une video Ajouter une vidéo de cette pièce

VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIATS
PUBLICITE