• Un conte Ă©cofĂ©ministe pour enfants ! Original, inventif, dynamique et questionnant ! Une vĂ©ritable pĂ©pite Ă  aller dĂ©couvrir au ThĂ©o Théâtre.
  • Une vraie prouesse. L'un des meilleurs spectacles pour enfants depuis longtemps.
  • Courez vraiment voir son show, vous n’allez pas ĂŞtre déçu !
  • Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Dix ans de tiroirs... Ce sont des bouts de texte, de petits monologues, des pensées, de petits dialogues, des saynètes, des débuts de choses, des fragments d’histoires. De petits événements, croqués à chaud, comme des instantanés, de petits Polaroïds.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 08/07/2005
au 30/07/2005

A 17 h 45
Relâche les 18 et 25 juillet.
Le Guilgamesh
2 bis, place des Carmes
84000 AVIGNON
Réservations :
04 90 25 63 48
Ces chroniques montrent de vraies tranches d’existence. Parfois violentes, comme l’est le quotidien urbain quand on cherche son destin face à soi, face à l’autre, face aux murs. Les personnages sont comme des mouches dans un bocal : il n’y a pas de vie sans heurts. Certes, la sortie est vers le haut mais à quoi bon le savoir puisque le couvercle est fermé ? L'écriture de Durringer est rapide, directe. Elle n’existe qu’incarnée. Le problème est que distancier pareil texte, c’est prendre le risque d’en faire un pétard mouillé, de laisser tout le monde, comédiens et public, sur le bord de la route. Pourquoi cette mise en scène avec des pincettes ? L’auteur ne demande pas tant d’égards. Et puis, l’idée de faire précéder systématiquement chaque saynète d’un générique, façon feuilleton télé à deux balles ou de la mention "confessionnal" qui renvoie à la télé réalité, laisse perplexe sur les intentions qu’elle projette. Durringer = Endemol ? A moins d'avoir mal compris la finesse du procédé... Au final, on retiendra le jeu de Charo Beltran qui, en prenant son texte à bras le corps, donne de la chair à son personnage. Le public réagit et vibre avec elle. Après tout, les spectateurs peuvent donner, parfois, de bonnes indications.
Mis à jour le 26/06/2005
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE