• Trente-neuf ans de règne : plus que la prĂ©sence au pouvoir de tous les prĂ©sidents de la Ve RĂ©publique ...
  • Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle Ă©bouriffant et drĂ´le qui tourne en rĂ©gion parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimĂ© des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est dĂ©sespĂ©rĂ©.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Sous couvert de réciter du Ronsard, Agnès Soral fait l’inventaire de ses histoires d'amours avec force détails de ses ébats amoureux sous l’œil ravi du public.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 08/07/2004
au 31/07/2004

12 h 20.
Le Chien qui Fume
75, rue des Teinturiers
84000 AVIGNON
Réservations :
04 90 85 25 87
Agnès Soral récite du Ronsard... Vraisemblablement, la comédienne a cédé à la tentation de suivre la mode du resucé de textes dépoussiérés par un souffle nouveau. Après tout, pourquoi ne pas redécouvrir un auteur dont seul Mignonne allons voir si la rose... est resté dans les mémoires. Ronsard et son recueil de poèmes Les Amours tombent aux oubliettes en moins de temps qu’il n’en faut pour transformer la leçon de poésie en aparté sentimental. Agnès Soral et ses amours...

La comédienne fait l’inventaire de ses histoires en étalant généreusement les détails de ses ébats amoureux sous l’œil ravi du public. Comme une chroniqueuse de Laurent Ruquier, elle a tout essayé. Agnès Soral a testé pour vous... Echantillon de mâles, du chômeur au milliardaire en passant par le voisin de palier, les révélations fleurissent et le public devient le confident complice de cet égrenage rocambolesque. La pêche aux hommes se continue dans la salle. Le prince charmant se cache peut-être parmi la troupe des spectateurs et la taquineuse de goujon drague large pour prendre le bon spécimen dans ses filets.

Difficile de ne pas tomber sous le charme de ce one woman show où les tableaux s’enchaînent comme des perles de bons mots. Les archétypes amoureux dépeints laissent un agréable arrière-goût de déjà vu qui renforce la connivence. Concentré d’énergie sur scène, Agnès Soral dirige la conversation à huis clos comme un commissaire priseur mène les enchères. Mis à nu et femme fatale à la morosité, Ronsard lui aurait réservé une place de choix parmi ses muses. Adjugé vendu.
Mis à jour le 23/07/2004
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE