• Ibsen a qualifié sa pièce de comédie et il vrai  qu’en s’en imprégnant – d’autant que la fin est inattendue – on grince des dents et on finit par rire.
  • Seule en scène, Pierrette Dupoyet - doyenne du Festival d’Avignon - assume blessures et aspirations de cette icône flamboyante.
  • Ce texte est d’une puissance difficilement mesurable, d’un humour noir et d’une éloquence satirique.
  • Le pari est osé car cette forme théâtrale, ces enchaînements sans fioritures mettent de côté le divertissement au service de l’écoute attentive.
  • ''Un spectacle 100% honnête comme ça ne se fait plus de nos jours'', revendique Aurélie Bouquet.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Dans ce pays, on vend les enfants. On en vend un quand a du mal à finir le mois...

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 08/07/2013
au 31/07/2013

10h10.
Alizé
15 rue du 58ème Rgt d'infanterie
84000 AVIGNON
Tarif : 14€ / 10€ / 5€
Un homme nous conte sa vie, quelque peu singulière, de son enfance à l’âge adulte. Dans le pays d’où il vient, on vend les êtres humains comme de la marchandise, pour subvenir au besoin du reste de la famille, parfois pour acheter un réfrigérateur ou pour aller au cinéma... Mais les liens familiaux sont tout de même "importants", puisqu'on peut aussi racheter ses enfants lorsqu'on veut faire une grande fête de famille par exemple. Lui a eu de la chance dans son malheur puisqu'il était tellement laid que personne n’en voulait. Du coup, son père s’est attaché à lui au point de vouloir le racheter quelques temps après l’avoir vendu.

Carlos Liscano, l’auteur qui a passé treize années de sa vie dans les prisons de la junte uruguayenne pour "raisons politiques", dénonce par l’absurde une pratique horrible qui a lieu encore aujourd'hui dans de nombreux pays pauvres : vendre ses enfants.

Thomas Willaime, seul en scène, sert le texte avec beaucoup de sincérité et de sobriété, incarnant tour à tour tous les personnages de cette famille atypique.

Laurent Lebras nous offre une mise en scène simple et efficace. Il utilise pour seul support des cubes, stables comme les piliers parentaux d’un monde parfait, modulables comme des poupées russes. Une pièce touchante qui amène à réfléchir sur ce qu’est un bon parent et les droits qu’il a sur ses enfants.
Mis à jour le 31/07/2013
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE