Toutes les pièces de Molière


Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



 DÉJÀ INSCRIT

Mot de passe

Oublié !

Fiançailles chez les zombies
de Philippe Brion

INFOS PRATIQUES
Sketch, saynète
Environ 15 minutes (ou moins)
Freddy Krucker, un jeune zombie, se rend au cimetière militaire de Saint-Laurent-sur-Mer pour aller demander au Colonel Truman (autre zombie), sa fille, Elvira, en mariage ...

 Note de l'auteur. DĂ©cor : La scène simule un cimetière, la nuit. Lumières bleutĂ©es. CĂ´tĂ© jardin : une large porte grillagĂ©e. C’est l’entrĂ©e d’un caveau mortuaire. La porte est surmontĂ©e d’un Ă©criteau oĂą il est inscrit : RESIDENCE EVIL. Une cloche est suspendue Ă  la porte. Juste Ă  cĂ´tĂ© de cette porte (plus ou moins au centre de la scène), couchĂ©e au sol : une pierre tombale surmontĂ©e d’une croix. IdĂ©alement, il faudrait que cette pierre tombale ait une hauteur de +/- 40 cm et soit assez solide pour supporter le poids des 2 personnages qui devront s’asseoir dessus (N.B. : pour reprĂ©senter cette pierre tombale, deux palettes en bois, superposĂ©es et recouvertes d’un tissu gris, pourraient faire l’affaire). CĂ´tĂ© cour : quelques croix dressĂ©es (de profil pour le public) sont alignĂ©es pour former deux allĂ©es du cimetière. Costumes : Les deux personnages sont des zombies. Ils ont le teint blĂŞme et des plaies apparentes. Maquillage de circonstance et vĂŞtements dĂ©chirĂ©s. Idem pour le pantalon qui doit laisser entrevoir les chevilles.

Écrire à l Écrire à l'auteur
LE PROFIL DU MEMBRE
Cette fiche-théâtre a été enregistrée par Philippe Brion. C'est en 1966 que l'O.R.T.F. commença Ă  diffuser l'Ă©mission "Au théâtre ce soir". C'est aussi l'annĂ©e de ma naissance. Ce n'est donc pas vraiment un hasard si le virus du théâtre m'a contaminĂ© dès ma plus tendre enfance. Devenu adulte, c'est donc tout naturellement que j'intĂ©grai une troupe de théâtre amateur. Après avoir, notamment, interprĂ©tĂ© un docteur alcoolique dans "Du vent dans les branches de sassafras", un travesti dans "Le Père NoĂ«l est une ordure" ou encore un cardinal dans "J"y suis, j'y reste", l'envie me vint alors de mettre en scène, puis, d'Ă©crire mes propres pièces. Et puisque la vie est dĂ©jĂ  assez triste comme ça, je tente donc de faire la chose la plus difficile au monde : faire rire et sourire les gens !


Ajouter une video Ajouter une vidéo de cette pièce

VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIATS
PUBLICITE