Toutes les pièces de Molière


Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



 DÉJÀ INSCRIT

Mot de passe

Oublié !

Qui a tué la vieille ?
de Bernard Granger

INFOS PRATIQUES
Comédie
Environ 2 heures
Lasse de la vie et de sa solitude, Jacquotte Morlet a décidé de se donner la mort dans six mois, le jour même de ses 88 ans. Elle convoque tout ce qui lui reste de sa famille, des neveux et petits neveux lointains, afin de leur annoncer son macabre projet. Contre un peu de présence et d'affection durant quelques jours, elle leur propose de les coucher sur son testament. Voyant l'état délabré de sa maison et constatant son endettement catastrophique, les héritiers sans pitié déclinent tout d'abord l'offre puis ils sont informés que leur aïeule possède des comptes secrets en Suisse où elle a accumulé une mystérieuse et colossale fortune. Changement de ton: ils acceptent de jouer le jeu et s'installent chez elle pour une semaine... Bien mal leur en prend car la vieille dame va leur en faire voir de toutes les couleurs, multipliant caprices sur caprices. Elle va jusqu'à instaurer un classement pervers récompensant les plus obséquieux par une part d'héritage proportionnelle à leur servilité. Festival de peaux de bananes et de coups bas en tous genres entre les concurrents qui ne reculent devant aucune bassesse pour espérer toucher le plus gros pactole. Après un déballage à la fois drôle et sordide, la semaine s'achève et il est convenu que tout le monde se revoie dans six mois pour l'anniversaire de Jacquotte, c'est à dire le jour de son suicide. Le jour convenu, tous les héritiers, impatients de toucher leur part du gâteau, sont présents pour assister à la sinistre "cérémonie"... seulement c'est sans compter sur un événement ô combien indépendant de leur volonté : leur tante ne veut plus mourir car, entre temps, elle est tombée amoureuse d'un jeunot de 79 ans avec lequel elle envisage de se marier ! Durant les six mois précédents, chaque héritier à "tiré des plans sur la comète", qui s'endettant auprès des banquiers, qui anticipant des dépenses somptuaires, et les voilà tous pris à la gorge, au bord de la faillite personnelle, voire un pied dans le ruisseau. Aujourd'hui leur regard envers la Taty amoureuse est loin d'être bienveillant... Si elle mourait quand même cela arrangerait bien leurs affaires... La nuit suivante, Jacquotte est assassinée ! Qui a tué la vieille ? Tout le monde se regarde en chien de faïence. D'un commun accord, on maquille le meurtre en accident, après tout, peu importe qui est l'assassin, la vieille est morte, la voie est libre et la roue de la fortune peu à nouveau tourner dans le bon sens. Coup de théâtre ! Un événement inattendu va encore une fois bouleverser tous leurs plans et, en guise d'héritage, c'est une véritable hécatombe qui va s'abattre sur eux. Un par un, bon nombre vont passer de vie à trépas dans des circonstances loufoques. Dans une explosion de situations extravagantes et catastrophiques, ils basculent sans transition de la vie terrestre à l'état de fantômes, abasourdis par ce qui vient de leur arriver... Monde parallèle et simultané où ils retrouvent Jacquotte qui leur demande des comptes mais où ils sont aussi les témoins impuissants des faits et gestes de leurs cousins survivants se débattant encore dans leur vie d'ici-bas devenue tourbillonnante et incontrôlable. Les héritiers fantômes ont retrouvé leur tante mais le repos éternel n'est plus ce qu'il était : Jacquotte leur réserve encore une grosse surprise...

Télécharger le texte Télécharger le texte
Écrire à l Écrire à l'auteur
L'ÉDITEUR
Le texte est disponible chez Art & Comédie.
3 rue de Marivaux 75002 PARIS
Email | Site | tel. 01 42 96 89 42
LE PROFIL DU MEMBRE
Cette fiche-théâtre a été enregistrée par Bernard Granger. Scénariste de télé et comédien. Comédies théâtrales jouées à Paris: entre autres, Rive gauche, TBB, Gaîté Montparnasse, Mélo d'Amélie. Plusieurs pièces éditées chez Art et Comédie: [site] Joué par de nombreuses troupes en France et pays francophones. Avis aux troupes: J'adore écrire des pièces à partir d'un thème imposé. Sociétaire de la SACD.


Ajouter une video Ajouter une vidéo de cette pièce

VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIATS
PUBLICITE