• L'histoire vraie d'un ex (gentil) bandit devenu comédien...
  • C'est un bel hommage que rend Alain Bonneval à l’auteur de cette richesse éternelle.
  • Qui suis-je ? traite, avec humour et sans concession, le transgenre : ses questions, ses surprises, ses peines et ses joies.
  • C’est l’histoire d’un condamné à mort qui écrit durant les vingt-quatre dernières heures de son existence, un journal intime.
  • Robin Recours jongle avec les mots et partage un pouvoir, celui de parler une multitude de langues le temps d'un spectacle, restant sans cesse compris de tous.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Scaramuccia revient à la Cour du Barouf. Dix jeunes artistes associés issus de l’AIDAS proposent ce chef-d’œuvre de la commedia dell’arte.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 07/07/2017
au 30/07/2017

14h.
Cour du Barouf
7 bis, rue Louis Pasteur
84000 AVIGNON
Réservations :
04 90 82 15 98
Le hasard amical m’a portée vers la commune de Noves dans les Bouches-du-Rhône dont l’équipe municipale, embarquée par l’enthousiasme d’Yvette Louis, organise tous les ans, un festival pendant trois jours, juste avant le début de l’incontournable Festival d’Avignon... Un moment de calme avant la tempête théâtrale... dans une ambiance conviviale comme on en a l’habitude à Noves.

Il y a longtemps que je n’avais assisté au travail de l’infatigable Carlo Boso, encore un hasard, juste parce que dans nos métiers du spectacle, souvent on se croise et ce sont des milliers de chemins sur lesquels nous évoluons. Les "saltimbanques" plantent leurs tréteaux au gré des festivals, des engagements, là où les mènent leurs créations, en plein air ou en salle. Ce 7 juillet, il s’agit bien de saltimbanques, ces élèves prometteurs de l’Aidas (Académie internationale des arts du spectacle dirigée par Danuta Zarazik et Carlo Boso) qui ont planté les leurs à Noves, au théâtre de verdure . Une soirée commedia dell’arte, enlevée comme il se doit, pleine de l’énergie de ces jeunes, drôles, dynamiques et pleins de talent, qui ne laissent aucun répit ni au public ni à eux-mêmes.

On rit, on se détend, parfois un petit rappel à la réalité au cas où on nous laisserait le loisir de l’oublier dans la vraie vie, mais ironiques clins d’œil dans le non-temps du spectacle ou temps universel. Se moquer de soi-même, ni y-a-t-il pas plus grande intelligence de la vie ? Des acteurs masqués improvisent et ce sont des comédies marquées par la naïveté, la ruse, l’ingéniosité pour railler la jalousie, l’envie, l’ambition, mais sans oublier de faire triompher l’Amour ! À chacun(e) son grain de folie, c’est tout le propos de la commedia dell'arte, genre de théâtre populaire italien, né au XVIe siècle, apparu avec les premières troupes de comédie avec masques, en 1528.

Pour information : l’Académie internationale des arts du spectacle (Aidas) est un centre de formation de l’acteur, créé par une équipe de renommée internationale et installé à Versailles. Il a pour ambition d’apporter au comédien, par une formation volontairement pluridisciplinaire, les compétences qui lui sont utiles pour aborder les différents répertoires de son métier avec toutes les ressources de son art. Il est dirigé par Danuta Zarazik et Carlo Boso.
Mis à jour le 17/07/2017
NOTEZ-LE
Vous retrouverez les étudiants de l'AIDAS pendant le Festival d’Avignon 2017, du 7 au 30 juillet dans la Cour du Barouf : Scaramuccia à 14h, Hamlet à 18h (du 23 au 30 juillet), Underground Opéra à 22h. Au collège de la Salle, Les grenouilles d’Aristophane à 10h10.
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE