• François Cavanna livre le récit drôle et émouvant de son enfance de petit italien...
  • Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Un acteur, incarnant le temps d’un spectacle une tragédienne, exhorte le public à relever la flamme de la parole.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 07/07/2016
au 30/07/2016

22h30, relâche le 17 juillet.
Centre Européen de Poésie
4/6 rue Figuière
84000 AVIGNON
Sans doute, la parole originelle a une fonction sacrée... Elle est ce par quoi la conscience nait au monde, au réel... Et le théâtre, l'acte théâtral sont les vecteurs incontournables de cette parole sacrée dont l'objet, la finalité, sont de donner véritablement un sens au monde. Mais voilà que cette parole jadis définie comme sacrée semble avoir perdu son sens initial, sa fonction essentielle qui était de nommer les choses pour aller au delà même de ce qu'elles sont... C'est-à-dire sa vertu, son pouvoir spécifiquement poétiques...

La parole, aujourd'hui, semble avoir perdu sa fonction initiale. Elle se l'est vue confisquée par quelque chose qui en est comme une forme de déchéance, de perversion, et qui s'appelle : communication.

Ayant fait ce constat, Olivier Py a écrit ce qui était à l'origine une conférence demandée par le directeur du Conservatoire national supérieur d'art dramatique, destinée aux apprentis acteurs. Ici, cette conférence, présentée par la Cie de la Joie Errante, est devenue un vrai spectacle, à la mise en scène sobre mais brûlante, dans lequel un comédien vêtu en tragédienne exhorte sans cesse le public à raviver la flamme de la parole pour lui restituer à elle et à chacun toute la plénitude de son humanité. Le comédien/tragédienne va voir défiler cependant devant lui tous les personnages représentant les institutions régulatrices qui voudraient limiter son potentiel de révolte...

Dans ce personnage ambiguë de « porte parole » dans la plénitude du terme, Thomas Pouget se montre un comédien formidable par sa seule présence et la puissance de son expression. Face à lui, Delia Sepulcre Nativi tente de lui opposer, non sans quelquefois paraître y réussir, tous les artifices d'une pseudo-modernité décidément trop à la mode, à travers ses formes diverses de dégénérescense.
Mis à jour le 05/08/2016
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE