• L’art vivant, celui de l’instant présent, rencontre l’art numérique, celui qui est hors du temps...
  • 2147 : c'est la date à laquelle un rapport de l'ONU prévoit que la pauvreté de l'Afrique aura diminué de moitié.
  •  Inscrit dans la tradition du music-hall et du cirque, ce spectacle émerveille les jeunes et reconnecte les grands aux sourires de l’enfant qui sommeille en eux.
  • Bérengère Dautun – 30 ans de Comédie-Française – nous conte l’histoire d’une des premières ''femmes libres'' au travers de 15 personnages.
  • L'affiche ne trompe pas, c'est bien là qu'on vient réveiller papilles et pupilles !Entrez ! Entrez ! Le spectacle va commencer !


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Les hommes, les femmes, l’amour...

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 02/02/2013
au 01/06/2013

Samedi à 18h.
Comédie Odéon
6 rue Grolée
69002 LYON
Réservations :
04 20 10 04 24
Site Internet
Eternel sujet sur les planches des cafés théâtres, la rencontre amoureuse est ici mise en scène de manière classique : un homme et une femme, un fond sonore rythmé, quelques effets d’éclairage. C’est simple, mais efficace. Le texte écrit par Pascal Légitimus et Mathilda May, qui a déjà fait le tour de la France, est de nouveau mis en scène par Gil Galliot, qui dirige Audrey Jegousse et Thierry Simon, dans les rôles des cobayes. Car il s’agit d’une expérimentation, commentée en voix off, qui analyse des situations amoureuses.

Nous assistons ainsi à un speed dating, une rencontre fortuite, un coup de foudre paradoxal, une amitié amoureuse en maison de retraite, des retrouvailles au supermarché... Les historiettes sont suffisamment variées pour que chacun se retrouve dans l’une ou l’autre.

Le public réagit ainsi régulièrement, au fil des sketchs, manifestant son empathie. Ce ne sont pas forcément de grands éclats de rire, mais des sourires, des soupirs, des interjections – de surprise, de dégoût, de soulagement – qui fusent dans la salle. Les deux comédiens, très à l’aise dans leurs différents rôles, changent rapidement et facilement de casquette. Tous les deux nous communiquent leur énergie et nous convainquent, en rappeurs de banlieue comme en grande bourgeoise sado-maso ou en fan de l’OM un peu beauf sur les bords.

Leurs comportements, expliqués, décortiqués, mis en lumière par le commentateur – celui de la voix-off – sont bien sûr inspirés de celui de nos contemporains, mais possèdent également bien des aspects atemporels. L’homme et la femme ne sont-ils pas des animaux comme les autres, obéissant aux lois des hormones ? Voilà le propos à la fois léger et vrai de ce spectacle sans prétention mais sympathique.
Mis à jour le 31/03/2013
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE