• Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Figure incontournable de la décentralisation, Jean-Louis Hourdin poursuit sa route en compagnon de Brecht avec cette même exigence : le tréteau nu et l’indispensable poétique.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 06/02/2013
au 08/02/2013

Du mercredi au vendredi à 20h.
La Renaissance
7, rue Orsel
69600 OULLINS
Tarif : 20€ à 6€
Réservations :
04 72 39 74 91
"Femme contre maison, maison contre charrette, charrette contre manège, manège contre femme, femme contre oie." Jean la Chance est d’abord une curiosité. Exhumé des archives du Berliner Ensemble dans les années 90, le texte s’inspire d’un conte de Grimm où un paysan simplet est dépouillé de tout ce qu’il possède au fil de troques iniques.

De perte en perte, Jean, Candide devenu vagabond, finira par s’écrier : "Maintenant, il ne me reste plus que la vie !". Face à la noirceur de l’âme humaine, la victime de ce marché de dupes se résigne avec une naïve félicité. Les vilénies qu’il subit, Jean les accepte sans mot dire, ou le comble, il les excuse. Il en devient plus léger, éternellement ravi, se fondant dans le ciel, la nature et l’espace. «L’important, c’est l’humain» martèle Jean. Avec cet antihéros joyeusement subversif dont le bonheur simple l’éloigne des calculs égoïstes et de la propriété, Brecht amorce une réflexion sur la valeur d’échange. Qu’est-on prêt à échanger ? Contre quoi ? Pour quel bonheur ?

"Cela arrive rarement : l’état d’amour, intégral pour une œuvre. Lorsque j’ai lu la pièce : le désir immédiat de la monter ; comme pour Woyzeck de Georges Büchner. Comme pour les sketches de Karl Valentin et ce n’est sans doute pas un hasard, cette trilogie amoureuse. Et tant d’autres... Comment se faisait il que les amoureux de théâtre ne la connaissent pas, ou si peu. Il me fallait, sans délai, que nous partagions ce poème. Une œuvre à la fois savante et populaire, tragique et farcesque. Maillon inouï entre les premières pièces et les grandes œuvres de la maturité, où s’élabore le système Brecht." (Jean-Louis Hourdin)


Ce spectacle n'a pas encore été chroniqué
par la rédaction de La Theatrotheque.com.

Mis à jour le 17/02/2013
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE