• Qui a eu cette idée folle un jour d'inventer l’école ?
  • Férue de mathématiques, elle fait rêver tous les cancres, car ces mathématiques-là, on les aborde avec joie.
  • Un des chefs d’œuvre du Grand Will : Othello. Ce défi, l’équipe de Jean-Luc Jeener l’a relevé.
  • Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Une Mouette très contemporaine

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 07/07/2012
au 28/07/2012

15h10.
Chapelle du Roi-René
6, rue Grivolas
84000 AVIGNON
A proximité de la place Pie
On est tout d’abord très agréablement surpris par l’affiche très classieuse du spectacle : les jambes et pieds nus et les mains d’une jeune fille sortant du bas d’une robe satinée dans un mouvement comme pour prendre son envol... tel un oiseau, La Mouette, bien évidemment, c’est celle d’Anton Tchekhov, revue, traduite, adaptée et mise en scène ici par Hélène Zidi-Chéruy, qui s’est attribué le rôle d’Arkadina. Son adaptation du texte de Tchekhov se veut résolument moderne. Bien qu’elle en ait extirpé la plupart des éléments pouvant évoquer la Russie (la vodka est avantageusement remplacée par un rosé de Provence), celle-ci demeure en filigrane. Le vocabulaire fait parfois d’importantes concessions à un modernisme qui peut sembler excessif. La mise en scène utilise la vidéo comme pour dévoiler encore davantage les non dits... Tout cela ne semble pas pour autant gênant bien que devenu ainsi comme intemporel.

Car ce qui donne toute sa force à ce spectacle, c’est l’interprétation formidable de tous ses acteurs. Ils nous font ainsi retrouver dans et par leur jeu – c’est un peu (beaucoup !) du théâtre dans le théâtre ! – très connoté Actor’s Studio, les traits passionnés du caractère russe poussé jusqu’à l’excès.

Dans cette œuvre emblématique, il est en permanence question de théâtre, de vocation théâtrale, de conflits entre la volonté de réussite et les exigences draconiennes de toute création, de la hantise des échecs à venir et qui, immanquablement, viennent... Laura Mélinand (Nina/la Mouette) joue avantageusement d’un registre d’expression très étendu et d’un charme incontestable, Alexis Moncorgé (Constantin Treplev) est souvent bouleversant et Jérémie Loiseau (Trigorine) joue bien la fausse désinvolture de son personnage. Michel Danjou (Sorine), Laure Hennequart (Macha) et Julien Jovelin (Medvedenko) complètent avantageusement une distribution très homogène en qualité.
Mis à jour le 09/07/2012
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE