• Qui a eu cette idée folle un jour d'inventer l’école ?
  • Férue de mathématiques, elle fait rêver tous les cancres, car ces mathématiques-là, on les aborde avec joie.
  • Un des chefs d’œuvre du Grand Will : Othello. Ce défi, l’équipe de Jean-Luc Jeener l’a relevé.
  • Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Voyage burlesque en théâtre et en chansons !

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Le 22/03/2012
20h.
Théâtre des Carmes - André Benedetto
6, place des Carmes
84000 AVIGNON
Réservations :
04 90 82 20 47
Site Internet
Jouant d’une fausse timidité bien imitée, Anna Tortillas (Sophie Rossano), sa traductrice improbable, nous annonce l’arrivée toute prochaine sur le plateau de Carmen de la Cancion (Mathilde Dromard), chanteuse espagnole et amoureuse transie, accompagnée par Ricardo Tapas del Churo (Martial Paoli), son pianiste. Ce sera le début d’un récital déjanté, savoureux, éclectique, allant de Cole Porter à Serge Gainsbourg, en passant, entre autres, par Fréhel, Colette Renard, Kurt Weill et Bertolt Brecht...

Mais ce qui confère à ce récital sa dimension proprement burlesque, c’est bien le jeu théâtral émaillé de gags, auquel le pianiste lui aussi participe, de nos deux comédiennes habiles à jouer de situations très contrastées. La permanente complicité dont elles font preuve rehausse encore, s’il en était besoin, leurs talents respectifs. Les deux filles savent créer en plus un décalage permanent dans leur jeu et sont expertes pour passer d’un registre à l’autre et rendre au plus haut point le public complice.

Toutes les formes de chansons dites d’amour sont présentes dans ce qui s’avère très vite un authentique spectacle de théâtre-cabaret qui va du classique de la comédie musicale américaine à la chanson réaliste française, des "songs" du théâtre brechtien à la chanson carrément coquine et plus encore ! Spectacle dirons-nous ? Sans aucun doute, bien que la dimension spectacle – spectacle conçu et réalisé avec quatre bouts de ficelles ! – ne repose essentiellement que sur les trouvailles, les situations, les gags... l’interactivité même – il leur arrive de faire appel à un spectateur dans la salle – imaginés par ces deux comédiennes, encore jeunes mais dotées d’un incontestable talent !

Pour la durée de cette représentation mémorable – dans le cadre du petit festival "Printemps effervescent" ouvert aux jeunes compagnies – que l’on aimerait bien revoir bientôt, le théâtre créé par André Benedetto retrouve – sa plus récente dénomination de "Théâtre des C(h)armes"… celui sans nul doute de ces deux comédiennes – Mathilde Dromard et Sophie Rossano et leur "Compagnie du i" que désormais il faudra suivre !
Mis à jour le 25/03/2012
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE