• Un show nécessitant implication et bonne humeur. Ça tombe bien: ce sont les deux seuls remèdes à l’ennui dans ce festival.
  • C’est sans doute l’une des pièces les plus percutantes de ce Off 2019.
  • Remarquable jeu de Chloé Mons, incarnation de toutes ces idéations féminines. On en redemande.
  • Rien à enlever dans cette fresque vivante, à la fois plaisante et questionnante.
  • Un moment de théâtre à la fois actuel et immémorial, convoquant les archétypes de la passion, de la déraison et de la mort.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Crystal Lesser livre en toute intimité des fragments de textes extraits de Chroniques des jours entiers, des nuits entières et Chroniques 2 quoi dire de plus du Coq (Editions Théâtrales) de Xavier Durringer.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 20/09/2011
au 20/12/2011

Mardi à 20h30.
Les Feux de la rampe
2 rue Saulnier
75009 PARIS
Métro Cadet
Tarif : 17€ / 12€
Réservations :
01 42 46 26 19
Site Internet
Crystal Lesser voyage plus loin que la nuit et le jour. Un voyage dans l'espace inoui de sa jeunesse, un voyage sur l'eau sacrée d'un passé pas si lointain. Un voyage embarqué à bord d'un manège sur lequel sa vie a tourné vite, beaucoup trop vite.

Quand Crystal apparait sur scène, la lumière prolonge l'inconnu qui se dissimule derrière ce regard figeant le temps. Les yeux suivent la cadence des chroniques exprimées. Des bouts de vie livrés avec la saveur que chacun voudra bien leur accorder.

Durringer, c'est un raconteur d'histoires, un baroudeur de la langue. Il balade les mots avec une extrême violence. L'intensité provoquée illustre l'imagination avec les couleurs de la réalité. Il rentre en conflit avec un mystère qu'il veut sien. Une façon détournée de fuir le monde pour se réfugier dans une profondeur intérieure dont les limites se confinent dans l'insondable.

Sylvie, c'est une jeune femme hors-du-temps, abandonnée, contrainte de lutter dans la nuit de ses jours. Elle donne l'apparence des jeunes filles en fleur posant sur la couverture des magazines de mode. L'image se brouille quand le personnage sort de sa réserve et sert pêle-mêle des mots bruts et sincères. Sylvie serre les dents quand elle fait allusion à son physique. Elle se glisse dans le corps d'une autre et pourtant le sien est parfait. Elle se ronge les sangs car les mecs ne se retournent pas pour la regarder. D'autres clichés de sa vie sont ainsi librement exprimés comme une galerie de tableaux peints dans l'obscurité.

Crystal s'habille en Durringer. Un style dont le raffinement est synonyme de poésie, elle porte la matière avec légèreté et fantaisie. Une écriture haute-couture pour les filles de caractère osant défendre l'humain par l'humain, bravant les blessures de l'existence en fédérant des énergies.

La mise en scène de Raphael Beauville et Laurent Le Doyen est puissante car elle dénonce une profusion de sentiments lancés avec tempérance et conviction. Un spleen de jeunesse qui se fond dans un miroir sans tain et projette les reflets d'une autre personne soucieuse et blessée. L'adaptation des Chroniques de Durringer offre une pièce de théâtre de belle facture réalisée avec la profondeur du sujet textuellement évoqué.

La lumière est parfois fluide, parfois nébuleuse, une articulation bien adoptée selon l'évolution de la pièce.

La musique donne envie d'ouvrir un bal improbable car elle est entrainante ou romantique. Elle s'accorde à merveille avec la mise en scène et les jeux de lumière.

J'ai le type même d'une fille sans type, un excellent moment passé à écouter la prodigieuse et talentueuse Crystal Lesser sur la scène des Feux de la rampe.
Mis à jour le 07/10/2011
LE BON PLAN
Tarif préférentiel pour les membres du Club de La Theatrotheque.com à 10€ (au lieu de 17€ tarif plein, 12€ tarif réduit). Réservation en ligne, dans la limite des places et des quotas disponibles.
LA BILLETTERIE EN LIGNE EST ACTUELLEMENT FERMÉE
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE