• L’art vivant, celui de l’instant présent, rencontre l’art numérique, celui qui est hors du temps...
  • 2147 : c'est la date à laquelle un rapport de l'ONU prévoit que la pauvreté de l'Afrique aura diminué de moitié.
  •  Inscrit dans la tradition du music-hall et du cirque, ce spectacle émerveille les jeunes et reconnecte les grands aux sourires de l’enfant qui sommeille en eux.
  • Bérengère Dautun – 30 ans de Comédie-Française – nous conte l’histoire d’une des premières ''femmes libres'' au travers de 15 personnages.
  • L'affiche ne trompe pas, c'est bien là qu'on vient réveiller papilles et pupilles !Entrez ! Entrez ! Le spectacle va commencer !


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 18/01/2011
au 21/01/2011

Centre culturel Altigone
Place Jean Bellières
31650 SAINT-ORENS DE GAMEVILLE
Accès périphérique toulousain sud-est, sortie 18, direction Revel
Tarif : 6€
Réservations :
05 61 39 17 39
Site Internet
Une entrée en matière qui met l'eau à la bouche. La compagnie de l'Esquisse nous invite à entrer dans un univers de fumée, de monstres et de cauchemars... Vous aimez Tim Burton, avec ses univers sombres et poétiques, ses personnages excentriques et pâles ? Si oui, vous allez adorer ce Malade imaginaire là, sinon, vous allez découvrir une mise en scène qui sort de l'ordinaire, un Molière comme jamais vous ne l'aurez vu et probablement jamais imaginé !

Un lit à baldaquin sur-dimensionné pour décor, des costumes, des lumières et des musiques... tout est fait pour nous amener dans un autre monde. Ces personnages romantiques, timides ou excentriques sont prisonniers entre leurs rêves, leurs cauchemars et la réalité. Cléante nous rappelle étrangement un certain Johnny Depp dans Edward aux mains d'argent, Toinette nous fait penser à Helena Bonham Carter dans Sweeney Todd, et Angélique nous évoque le personnage de Victoria dans Les Noces funèbres.

L'humour n'est pas oublié, notamment grâce au personnage d'Argan. Les dialogues de Molière, vifs et cinglants, sont mis en relief par le jeu des comédiens qui jonglent entre comédie et tragédie, entre rires et pleurs. Au final, un Malade imaginaire surprenant, audacieux et onirique.
Mis à jour le 26/01/2011
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE