Un Tournesol sur Jupiter


La Cie Un Tournesol sur Jupiter présente à Toulouse son nouveau spectacle de Théâtre musical du 3 au 5 octobre à 20h30 au Grenier Théâtre, avant de partir en tournée à Nantes au TNT – Terrain Neutre Théâtre du 17 au 19 octobre à 21h.

Olivier Maraval et Sonia Kiang sont les auteurs et comédiens du spectacle. Nous avons rencontré leur metteuse en scène MarieLn Barreau.

C'est l'histoire de Pierre, un écrivain en quête de sens et d'inspiration. Il perd sa femme Caroline d'une mort violente. Hanté par les souvenirs de cette dernière soirée avec elle, il se réfugie dans l'irréel et refuse de voir la mort en face.
Entre songe et réalité, ce spectacle poétique, envoûtant et parfois grinçant nous invite au voyage dans un univers chimérique et sombre, entre espoir et désespoir.

  - Qu'est-ce qui vous a donné envie de mettre en scène ce texte ?
Le fait que ce soit une œuvre à plusieurs facettes : on peut la considérer comme un conte, ou comme une histoire « vériste » , ou une pièce contemporaine.  Il s’agit de mettre en scène, « l’autre côté » ; celui qu’on ne connaît pas, qu'on imagine, ou qu’on fuit.  De fait, les portes de la création s’ouvrent sur différents univers et la metteuse en scène que je suis n’a qu’à piocher...

 
  - Est-ce difficile de mettre en scène des comédiens, auteurs du spectacle ?
Ça peut l’être en effet. Et c’est tout à fait l’inverse qui se passe. Sonia et Olivier qui sont les auteurs m’ont laissé plus que quartier libre. J’ai amené ma « troisième dimension » sans aucun souci. Nous sommes ainsi le « triumvirat du TSJ »

 
  - Que souhaitez-vous mettre en avant avec la mise en scène ?
Avant tout la dualité. J’ai toujours été attirée par les lignes parallèles et ce n’est pas le premier spectacle que je fais sur ce sujet. Les parallèles se suivent et  sont totalement dissociables dans la vue qu’on en a mais  indissociables car dépendantes l’une de l’autre pour exister.  Que ce soit l’autre côté de soi, l’autre côté de la vie, cet univers « à deux » a tout de suite nourri mon imagination mais avant tout permis de construire autour de l’humain et de ses paradoxes. Elle est morte, lui est vivant. Elle veut qu’il accepte, lui refuse. Elle le rejoint, lui la fuit. Elle le voit lui ne la voit pas. Toute la mise en scène est donc basée sur cette dualité, cet impossibilité de se rejoindre, à moins que l’espace entre elles se rétrécisse et que les lignes se fondent l’une dans l’autre… Mais pour cela il faut voir le spectacle.

  - Pourquoi faudrait-il découvrir cette création ?
Pour les comédiens qui plongent dans l’histoire et dans la création avec force, talent et humilité. Pour l’histoire à la fois violente et emplie de tendresse. Pour les musiques de Sonia Kiang qui sont le décors le plus important de la scène. Pour l’amour du théâtre et pour la curiosité.

 
  - Parlez-nous un peu de vous et de vos projets ?
Je viens de la comédia dell’arte et du clown. Je suis passionnée par la danse et plus particulièrement par le corps. J’ai fait mes armes auprès de la Cie Figaro and Co dirigée par Gilles Ramade grâce au théâtre musical qui m’a permis de pratiquer les trois arts de la scène. Très vite j’ai été l’assistante de Gilles et j’’y ai appris la rigueur, la liberté et ce qu’était la créativité. J’ai monté ma propre compagnie  dans laquelle les concerts, les spectacles musicaux ou théâtraux vivent en parallèle ou se rejoignent de temps en temps pour ne faire qu’un.
Site de la Cie : www.kliopthalie.com

  Retrouvez toutes les infos du spectacle Un Tournesol sur Jupiter sur www.untournesolsurjupiter.com.
 

Claire