Bertrand Hurault nous a quittés

Cela faisait dĂ©jĂ  longtemps qu’il luttait contre le mal, s’étonnant d’être toujours là… Il assurait la prĂ©sidence du Théâtre des Carmes et de la Nouvelle Compagnie d’Avignon dont il Ă©tait, avec AndrĂ© Benedetto, l’un des fondateurs. La veille encore, il signait des papiers pour le Théâtre… mais les examens effectuĂ©s par l’HĂ´pital d’Avignon n’étaient pas bons. Entre temps il nous a quittĂ©s pour de bon… Mais pour ma part, je me souviendrai toujours de son humour et de sa bonne humeur. Adieu, ou plutĂ´t au revoir, mon Cher Bertrand… Que tes proches, ta famille, reçoivent nos plus sincères condolĂ©ances et toute notre sympathie en cette occasion… C’est un peu de l’esprit du Théâtre des Carmes qui s’en va... 

Henri Lepine