Louis Jouvet, un homme de science du théâtre


Paul-Louis Mignon s'est attablé à poser sur la feuille blanche un portrait teinté de raisonnement, le portrait de Monsieur Louis Jouvet.

Théâtre et science sont diamétralement opposés dans la transcription du message que chacun se veut de diffuser à un public respectivement concerné. Cependant, s'il est un homme de théâtre à citer par l'expérience de longues années de labeur à emblaver les scènes internationales, c'est bien Louis Jouvet. L'auteur, Paul-Louis Mignon, grand critique théâtral en son temps et fin connaisseur de la scène française et étrangère, s'est attablé à poser sur la feuille blanche un portrait teinté de raisonnement, le portrait de Monsieur Louis Jouvet.

Jules Eugène Louis Jouvet naquit en Armorique le 24 décembre 1887. Dans la famille, l'oncle de Rethel, dans les Ardennes, occupe la noble profession de pharmacien. Donc, Louis devra suivre la volonté familiale, c'est-à-dire étudier à la faculté de Paris et prendre l'officine par la suite. Brillant élève, il fut et son passe-temps préféré consistait à fréquenter les troupes de théâtre amateur.

Par ailleurs, il se présente au concours d'entrée du Conservatoire d'art dramatique de Paris. Si les études le menant à la vocation de pharmacien se déroulent à souhait, par trois fois il échouera au concours d'entrée du Conservatoire. Prémonition servant les plus grands noms de la scène française qui connurent les mêmes récifs, tels Bernard Blier, Antoine Vitez, Dominique Blanc.

"Moi, j'ai dit bizarre, bizarre ?" Louis Jouvet commence sa carrière en tant que metteur en scène et comédien amateur au sein du Théâtre d'action d'art. En 1913, il joue au côté de Charles Dullin dans Les Frères Karamazov. Ensuite, il occupe les fonctions de régisseur au Théâtre du Vieux Colombier que Jacques Copeau vient de fonder. La grande guerre éclate et Louis se voit contraint d'intégrer l'armée française au front en qualité d'infirmier. Démobilisé en 1917, il retrouve la troupe du Vieux Colombier avec laquelle il participe à l'odyssée du New French Theatre qui prend ses quartiers au Garrick Theater à New York.

Paul-Louis Mignon dresse le portrait d'un homme de science du théâtre car la vie l'a mené à fouler le plancher des scènes comme comédien et en coulisse, il fut missionné à diriger la Comédie des Champs Elysées (1925 à 1934) et le Théâtre de l'Athénée (1934 à 1951). Le cinéma, une carrière digne d'un comédien au talent sans vergogne. Cette biographie montre la vie passionnante d'un homme au talent confondu pour l'art de la scène et du cinéma.  

Philippe Delhumeau


 En pratique. Louis Jouvet, un homme de sciences du théâtre, les années d'apprentissage de Paul-Louis Mignon. Editions de l'Amandier. Renseignements sur le site de l'éditeur : [site]&livre_id=242

Commandez cet ouvrage avec notre partenaire Amazon en cliquant ci-dessous :