ET AUSSI
• Zoom sur. Théâtre des Halles : riche et éclectique
• Dans l'actu. Jean Piat : clap de fin !
• En vidéo. Le jukebox du théâtre
• Texte. Découvrez la pièce Train de vie

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



Zoom sur Théâtre du Chêne noir (Avignon) : une exigence permanente
Une programmation 2018-2019 sous le signe de la qualité, au Théâtre du Chêne Noir à Avignon.

À LA UNE
Une
Tout comme ses congénères, le Théâtre du Chêne Noir reprend ses activités. Avec ce mot d’ordre toutefois : « Nous avons décidé de saisir les étoiles aux cheveux et de les brandir en dansant comme des armes au-dessus du vieux monde ». Peut-on imaginer plus de puissance, de détermination que dans cette seule phrase quelque peu « Lautréamonesque » qui nous semble ici tout résumer ? Avec son cœfficient de nécessaire poésie dans ce qu’elle peut avoir de subversif, de dérangeant… Il nous faut cependant en parler… et en détails. Les concerts semblent avoir quelque peu damé le pion au théâtre cette année. C’est donc par eux que nous allons commencer. Le jeudi 27 septembre à 20h30 et le samedi 12 janvier, à 20h30, ce sera Dany Azzopardi, jeune avignonnais de 24 ans, qui nous emportera dans son univers électronique. Le 10 novembre à 20h30, ce sera un concert dansant : « Open Bal » dans une ambiance de pub anglosaxon avec les grands standards de la Pop. Dans le cadre d’Avignon Bridge Festival, le vendredi 23 novembre à 20h30, c’est Awa Li qui se baladera « sur le tapis velouté du jazz et au milieu de de doux motifs soul, folk et de sonorités africaines ». Le samedi 1er décembre, toujours à 20h30, ce sera un concert « Le Peuple étincelle », de la musique qui se joue avec presque rien… sauf l’imagination… Et le 8 décembre, un concert en deux parties : la première à 18h30 avec Charmasson /Santacruz/Bertrand Trio, la deuxième à 20h30 : Henri Texier « Sand Quartet »… Le samedi 19 janvier 2019, les membres du « Trio Canto », popularisés par le Buena Vista Social Club, vous feront partager les origines de cette musique, tandis que le 30 mars, huit musiciens vous feront découvrir leur version de « La théorie des cordes »… Oh, rien de véritablement scientifique là-dedans, sinon la place dévolue à la guitare, instrument fondateur de toute une partie de la musique de ces 80 dernières années. Le samedi 11 mai à 20h réunira la danse, la musique et le chant pour d’ »Improbables Rencontres » pour nous sortir de notre quotidien et nous faire entrer délibérément dans un univers onirique. Cette production est patronée par l’Association « Scènes En Partage » qui travaille auprès de handicapés moteurs. Nous poursuivrons cette année avec « L’Art des Naufrages », le samedi 18 mai à 20h.

Emma Daumas viendra nous faire partager l’histoire d’L, exploratrice propulsée très tôt dans la découverte du monde… Enfin, nous terminerons avec un concert de Julien Gelas, au piano solo, intitulé « L’Eclaircie », le vendredi 24 mai à 20h. La partie des « Conférences sous le Chêne » sera très fournie elle aussi avec, le jeudi 25 octobre, « Saint François d’Assise ou la victoire de l’être sur l’avoir » dans le cadre de la semaine « La bella Italia », le jeudi 29 novembre 2018 Pierre Rabhi : « Pour une convergence des consciences », le philosophe Raphaël Enthoven qui nous parlera d’Albert Camus le jeudi 21 février 2019, et Julien Gelas le jeudi 14 mars 2019 sur « La voie du Tao ». Toutes ces conférences ont lieu à 19h. Enfin le théâtre… Les jeudi 11 à 19h et le vendredi 12 octobre à 20h : « Jacques le Fataliste », le chef d’œuvre de Diderot, et tous ses questionnements sur l’humanité et ses problèmes éternels dans une mise en scène originale. Le jeudi 18 octobre à 19h, reprise de « Migraaants » ou « on est trop nombreux sur ce putain de bateau »… Le samedi 27 octobre à 20h, Bruno Putzulu nous présentera les « Ritals » de François Cavanna. Le vendredi 9 novembre à 20h, place sera faite au Molière 2017 du Meilleur Spectacle Musical avec « Ivo Livi, ou le Destin d’Yves Montand ». A ne pas manquer… Les vendredi 16 et samedi 17 novembre à 20h, un spectacle sur la diversité des comportements sexuels et mode de copulation dans le règne animal : « La Sextape de Darwin », écrit et mis en scène par Brigitte Mounier, mêlant théâtre, acrobaties et arts martiaux. Le samedi 15 décembre à 20h et le dimanche 16 à 16h, une opérette marseillaise : « Trois de la Marine » par la troupe des Carboni qui a avantageusement repris à son compte ce genre à qui il rend sa fraîcheur… Enfin, pour bien finir l’année, une adaptation du « Petit Chaperon rouge » par Julien Gelas, les mercredi 19 décembre à 14h30 et vendredi 21 à 19h. Adaptation pour enfants certes, mais ne le sommes nous pas restés quelque peu ?… Le vendredi 25 janvier 2019 à 20h, c’est Albert Camus qui sera à l’honneur avec « La Chute » et Jean-Marc Bourg dans une mise en cène de Stéphane Laudier, tandis que Fanny Ridelle nous donnera son « Discours de Suède », lorsqu’il reçut le Prix Nobel de litttérature. Dans le cadre du Fest’hiver des Scènes d’Avignon, le Chêne Noir donnera, le jeudi 7 février à 19h et le vendredi 8 février à 20h la toute dernière pièce écrite par Marcel Pagnol : « Fabien », par la Cie Dans la Cour des Grands.

En théâtre amateur, nous aurons « Le Souper » de Jean-Claude Brisville, le samedi 23 mars à 20h, ou l’improbable rencontre de Fouché et Talleyrand… Enfin, des marionnettes le vendredi 5 avril à 20h avec « Preuves d’Amour » par la Cie Emile Valantin sur fond de tango argentin…


Publié le 02/10/2018
NOTEZ-LE
Pour plus de détails sur cette programmation, les événements, les ateliers de formation, les expositions et les publications du Théâtre du Chêne Noir, nous vous recommandons le 04 90 86 58 11, par mail contact@chenenoir.fr ou sur le site [site] pour tous renseignements.
DANS LA MÊME RUBRIQUE
 
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur cet article


Publicité
PUBLICITE
PARTENARIAT