ET AUSSI
• A la Une. Maria Pacôme nous a quittés, ce samedi 1er décembre
• Zoom sur. Théâtre du Chêne noir (Avignon) : une exigence permanente
• En vidéo. Le jukebox du théâtre
• Texte. Découvrez la pièce Oeil pour Oeil

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



Dans l'actualité Jean Piat : clap de fin !

GROS PLAN
Affiche du spectacle
© X,dr
"Vous avez quel âge ?", lui lançait, il y a quelques années, Françoise Dorin, sa compagne à la ville comme au théâtre. De fait, le titre de sa pièce était exactement la question que chacun se posait à son sujet, apparemment si jeune. La réponse aujourd’hui tombe comme un couperet : 93 ans. Qui aurait pu l’imaginer ? Son élégance de prince le préservait du temps. Et c’est avec la même élégance que ce mardi 18 septembre, il disparaît sur la pointe des pieds, choisissant son heure : 21 heures, l’heure où sur scène, le rideau se lève, écarlate. C’est-à-dire de la même couleur que le costume qu’il portait dans Les Rois Maudits, la série de prestige d’une télévision d’une autre époque. Le personnage de Robert d’Artois qu’il incarnait – magnifié par le texte de Maurice Druon, dans une réalisation de Claude Barma – avait une dimension shakespearienne, où truculence rimait avec émotion, voire défi, comme dans cette mort en direct que l’on aurait pu qualifier de traité du vain combat.

Mais les rôles de Jean Piat pouvaient être infiniment plus légers. Leur ton pastel avait la transparence des personnages de Marivaux où, pendant 27 ans à la Comédie-Française, il a épuisé tout le répertoire. Séducteur malicieux, il était entré en osmose Beaumarchais, remplaçant au pied levé Robert Manuel, dans Figaro, un rôle qui lui collera à la peau. Par ses origines, notre comédien était pourtant loin de ce monde du XVIIIe siècle. Il était né dans le Nord, la terre de Robert d’Artois, et plus particulièrement Lannoy, un fief dont seraient issus les aïeux de Franklin Roosevelt (un des noms du président, Delano, en dériverait). Mais c’est sous le soleil de Paris qu’il s’épanouira : Sainte-Croix de Neuilly et le patronage de Saint-Ferdinand des Ternes où il tentera ses premières théâtrales.

Mais le vrai théâtre, il le rencontrera au Conservatoire dans la classe de Madame Dussane, où d’autres élèves brilleront bientôt : Jacques Charron et Robert Dhéry. D’où ce vent de folie et d’audace qui expliquera peut-être cet œil qui frise et ce ton de séducteur auquel on ne peut résister. Ajouter à cela une voix unique, profonde, avec parfois une pointe dérangeante, comme dans le César de Bazan de Ruy Blas. Mais cette voix était capable de muter et elle pouvait devenir tranchante. C’est ainsi qu’au cinéma il doublera Peter O’Toole dans Lawrence d’Arabie. Rien de commun avec le ton cuivré et la tendresse de Domino ou de Jean de la Lune de Marcel Achard ! Cette voix, Jean Piat saura la prêter à Chanteclerc d’Edmond Rostand et bien entendu à Cyrano de Bergerac qu’il incarnera 400 fois. L’héroïsme des dernières répliques était exactement celui que l’auteur recherchait, poétique à vous couper le souffle.

Ce jeune homme éternel se jouera de toutes les audaces. Ainsi aura-t-il le front de succéder à Jacques Brel dans L’Homme de La Mancha. Et là, il chantera … On le retrouvera au cinéma en janséniste fanatique dans La Voie Lactée de Luis Bunuel. Sa foi profonde l’amènera à porter le col du clergyman dans L’affrontement, pièce théologique ! Et, avec Maria Pacôme, il sera l’Américain désabusé de La Maison du lac – rôle tenu à l’écran par Henry Fonda. Le Tournant, aux lendemains de son départ de La Comédie-Française, attirera sur lui le feu des projecteurs. Son rôle, cousu main, sera conçu par la femme qui désormais partagera sa vie : Françoise Dorin. Un lien très fort, tissé entre ces deux êtres, provoquera une émulation de tous les instants. Mais, Françoise, il y a quelques mois, le quittera pour un autre monde. Jean ne pouvait que la suivre. Clap de fin !


Publié le 22/09/2018
DANS LA MÊME RUBRIQUE
 
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur cet article


Publicité
PUBLICITE
PARTENARIAT