ET AUSSI
• Festival. Luzygomatique 2018 : une première édition réussie
• Est-ce assez dit. La SACD, organisme de gestion, mais pas que...
• En vidéo. Le jukebox du théâtre
• Texte. Découvrez la pièce La pension

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



Est-ce assez dit ? Astuces de protection pour les auteurs…
Plagiat : attention aux troupes indélicates... Auteurs, restez vigilants !

À LA UNE
Une
Une chronique sur le plagiat a beaucoup voyagé et a été reprise nombre de fois par des auteurs et même une fédération de théâtre francophone. Nous visons juste à la Théâtrothèque.com ! N’hésitez pas à la "partager", vous aussi, elle vous aidera peut-être à vous faire "respecter" par des troupes indélicates.

Le meilleur moyen de se prémunir contre ces désagréments reste la vigilance. Chaque auteur a un degré de tolérance quant aux modifications de ses textes.

Prévenez directement sur le manuscrit ce que vous acceptez ou non comme modifications. La franchise est ainsi posée. Il ne faut pas ignorer non plus que, parfois, pour pouvoir être joués, certains d’entre nous sont amenés à accepter des "compromis". Un cas de conscience à gérer au fil du temps quoi !

Ne publiez pas sur la toile ou ailleurs (sites, groupements, associations de théâtre, etc.) la totalité de votre texte, fut-ce même au motif que le texte sera uniquement "prêté". Nous ne sommes pas ignares et savons que les photocopieuses sont légion.

Je vous invite également à préciser sans ambiguïté que votre texte ne peut, en aucun cas, être envoyé par mail d’une troupe à une autre, même pour rendre service... Ça tombe sous le coup de la loi. Une troupe doit pouvoir justifier la manière dont elle a obtenu un texte.

Publiez suffisamment pour attiser la curiosité mais jamais assez pour laisser le lecteur dans la terrible et insoutenable (!) attente de la fin... Même s’il arrive que certaines troupes n’aiment jamais la fin... Si, si, je vous le jure… ça arrive !

Enregistrez votre fichier dans un format non modifiable (Word avec mot de passe, PDF, JPEG, etc.). Les sites dédiés demandent souvent des PDF. Une troupe modifiant votre texte l’aura fait sciemment.

Mettez toutes les pages de votre manuscrit avec un filigrane invisible à l’œil nu. Vous pouvez inclure des mentions dans les en-têtes ou en pied de page, insérer des mots pièges pour mieux les repérer ensuite…

Vérifiez toutes les coordonnées de la personne qui sollicite un texte… Repérez son nom associé à une troupe de théâtre et assurez-vous que la troupe existe bien dans la bonne ville et qu’elle fait ses déclarations sans en oublier aucune… Parfois, ils oublient d’en déclarer 6 sur les 9 qu’ils vont jouer… Ah les erreurs de frappe !!! Redoublez de vigilance avec les personnes ayant des adresses très floues en gmail ou hotmail, etc. impossibles à localiser ou qui sont "de la région de"… Ne cédez jamais. Vous n’y perdrez rien puisque de toute façon, ils ne déclarent rien… La fermeté n’est pas un empêchement. Bien au contraire, elle est révélatrice de sérieux.

Faites travailler votre imagination pour les recherches que vous lancez. Ne comptez surtout pas sur la vigilance des autres (SACD, fédérations, etc.). Ils n’ont pas tous les pouvoirs et n’ont pas de temps à consacrer à ces recherches pour vous. Soyez votre propre acteur dans ce domaine et n’attendez rien de personne… vous seriez déçu. C’est votre texte et il vous appartient de le suivre.

Privilégiez toujours le droit à l’erreur et la négociation avant de sévir. Restez, en toutes circonstances, courtois et poli, car c’est ce qui déstabilisera le mieux votre interlocuteur en cas de souci.

Et pi dis donc mon gars, on va pas s’prendre le chou avec ça ! Il n’y a toujours que deux personnes qui savent la vérité : l’auteur et celui qui tente de l’arnaquer… And the winner is…

A la prochaine mes canards !!!


Publié le 13/03/2018
PLUS D'INFORMATIONS
Ces exemples restent des exemples type et pour tout le reste, seule la SACD est habilitée à répondre. Il n’est pas question d’empiéter sur ses compétences ou prérogatives. Consultez leur site : [site]
DANS LA MÊME RUBRIQUE
 
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur cet article


Publicité
PUBLICITE
PARTENARIAT