ET AUSSI
• A la Une. Jean-Paul Zennacker : "Parler comme dans la vie..."
• A la Une. Hommage à Emmanuelle Riva
• En vidéo. Le jukebox du théâtre
• Texte. Découvrez la pièce L'Auteur

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites

Est-ce assez dit ? Déclarer ses représentations : combien ça coûte ?
Imaginons que vous êtes une troupe de théâtre amateur et que vous allez jouer dans trois mois une pièce de théâtre écrite par un auteur amateur affilié à la SACD... Il faudra penser à déclarer vos représentations. Au fait, combien ça coûte ?

À LA UNE
Une
La pièce est une pièce en trois actes de 1 h 30 et vous avez prévu de la jouer sur 4 séances... Vous avez fixé votre prix d’entrée adulte entre 6 et 10 euros et la salle dans laquelle vous allez jouer peut contenir plus de 200 sièges. Selon que vous êtes affilié (FNCTA, FFTA, FQTA, CIFTA, FFBA, etc. la liste n'est pas exhaustive) ou non à une fédération reconnue SACD, votre facture sera établie de la façon suivante.

Affilié : 4 x 100 € + TVA 10 % + cotisations patronales, environ 12 % (400 + 40 + 48) = 488 €.

Non affilié : 4 x 130 € + TVA 10 % + cotisations patronales environ 12 % (520 + 52 + 62,40) = 634,40 €.

Votre économie est de 146,40 euros !

S’il s’agissait d’une séance gratuite, la base serait de 60 euros la séance au lieu de 80 pour non fédérés...

Vos déclarations de théâtre amateur et la SACD.
Imaginons à nouveau que, comme chaque année, vous avez choisi une pièce et que vous avez décidé de monter cette pièce pour vos représentations annuelles... Soyez extrêmement prudents et prenez soin de vérifier avant de démarrer les répétitions que la pièce est libre de droits et n’a pas d’exclusivité. Vous seriez amené, la mort dans l’âme, à abandonner tout projet si c’était le cas. Hélas, ce sont des choses qui peuvent arriver.

Mes conseils, qui n’engagent à rien et vous protègent en plus de vous faire économiser de l’argent : en tout premier lieu, assurez-vous que l’auteur (ou la SACD si l’auteur lui en a donné mandat) vous autorise à monter cette pièce. Il se peut qu’il y ait des interdictions.

Dans un second temps, dès que vous connaissez vos dates, et au plus tard un mois maxi avant les séances, déclarez toutes vos séances. Pourquoi ? Parce que vous bénéficierez d’avantages tarifaires non négligeables.

Exemple, si vous optez pour un paiement CB en ligne sur le site de la SACD, vous bénéficiez de 10 % de réduction d’office sur la grille de tarif. ATTENTION : Si vous ne déclarez pas vos représentations avant de jouer, vous entrez dans le champ tarifaire MAJORÉ ! Ce qui peut avoir des conséquences sur vos finances. Exemple : vous faites 4 séances ? Si vous êtes affilié à une fédération et déclarez dans le délai : 4 x 100 euros HT. Si vous déclarez hors délai, vous paierez alors 4 x 130 euros HT, soit une perte de 120 euros HT. Si vous êtes NON affilié à une fédération et déclarez dans le délai : 4 x 130 euros HT. Si vous déclarez hors délai, vous paierez alors 4 x 165 euros, soit une perte de 140 euros HT.

Ayez conscience qu’avec internet, tout se sait. Il suffit d’un simple commentaire d’un spectateur sur la toile pour retracer des séances non déclarées... Soyez sympas, et jouez le jeu !

Ces exemples restent des exemples type et pour tout le reste, seule la SACD est habilitée à répondre. Il n’est pas question d’empiéter sur ses compétences ou prérogatives. Consultez le site : [en savoir plus]


Publié le 12/02/2017
DANS LA MÊME RUBRIQUE
 
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur cet article


Publicité
PUBLICITE
PARTENARIAT