ET AUSSI
• Est-ce assez dit. Les dons aux oeuvres
• Festival. Avignon 2017 au Théâtre des Halles
• En vidéo. Le jukebox du théâtre
• Texte. Découvrez la pièce Poker Menteur

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites

C'est l'été Le Djungalo teatro s'installe sur l'ile d'Oléron (17)
Marcel Hognon avec sa petite troupe ô combien attachante du Djungalo teatro a posé son nid dans le parc du château de la Bonnemie à Saint-Pierre sur l'île d'Oléron (en Charente-Maritime) et ce, pour quelques semaines... En attendant de prendre un nouvel envol pour un ailleurs où l'accueil des hommes aiment écouter chanter d'autres coeurs.

À LA UNE
Une
La vie, c'est un chassé-croisé de rencontres, des visages anonymes qui glissent dans le firmament de l'instant. Nous les frôlons du coin de l'œil sans prêter garde. Des destins d'hommes et de femmes qui marchent sur les chemins tracés de leur existence. Des vies, somme toute, guidées et rythmées comme l'aiguille oscillant sur le métronome d'une musique appelée le cœur.

Parmi ces cœurs qui instrumentalisent l'air du temps, il en est un ce matin qui a résonné beaucoup plus fort. Tel un chant d'oiseau étrange et inhabituel, mon oreille s'est approchée de l'arbre avec curiosité et discrétion. Sur la branche, j'ai aperçu un oiseau migrateur de la famille des grands voyageurs, plus communément appelé par les gens de sciences humaines, un tzigane. Un Tzigane avec un T majuscule pour cet homme aux talents multiples : responsable de sa troupe de théâtre ambulant, écrivain-comédien-interprète, musicien, artiste plasticien.

Le Djungalo teatro, un titre évocateur pour cette famille du théâtre qui sillonne les routes de France, d'Italie et de Grèce avec ses caravanes et une roulotte. Cette roulotte, un petit musée itinérant dans lequel s'expose les créations artistiques de Marcel Hognon, le nom de ce bel oiseau migrateur. Un homme qui exprime dans un discours platonique, la philosophie de son existence et de sa famille. Un mode de vie séculaire hérité de ses pères et des pères de ses pères.

Marcel Hognon avec sa petite troupe ô combien attachante a posé son nid dans le parc du château de la Bonnemie à Saint-Pierre sur l'île d'Oléron (en Charente-Maritime) et ce, pour quelques semaines... En attendant de prendre un nouvel envol pour un ailleurs où l'accueil des hommes aiment écouter chanter d'autres cœurs.

Pour l'heure, le Djungalo teatre s'écoute avec les yeux et se lit avec les oreilles. Ecouter cette interview réalisée au cœur d'un parc peuplé de chênes séculaires et habité pour une durée éphémère par une famille de grands voyageurs. Un entretien sans artifice où la poésie rime sincérité, la sagesse avec les rigueurs de la vie et l'amitié en partage.


Publié le 07/08/2011
NOTRE RENCONTRE AVEC MARCEL HOGNON
Marcel Hognon est responsable de Djungalo teatro, le dernier théâtre tzigane officiellement reconnu en France. Notre chroniqueur Philippe Delhumeau nous fait partager sa rencontre. Cliquez ci-dessous pour écouter son entretien (environ une heure).
DANS LA MÊME RUBRIQUE
 
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur cet article


Publicité
PUBLICITE
PARTENARIAT