Toutes les pièces de Molière


Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



 DÉJÀ INSCRIT

Mot de passe

Oublié !

Les Consciences Légères
de Jérémie Boudinet

INFOS PRATIQUES
Comédie
Environ 1 h 30
L’argument des « Consciences Légères » est d’une simplicité extrême, puisque l’on se contente de suivre les errements sentimentaux du jeune Céos entre deux femmes, Doris et Galatée. Si l’intrigue ne casse pas trois pattes à un canard par son originalité, l’enjeu se situe plutôt dans le rapport que notre héros entretient avec ses pensées, divulguées et traduites par quatre Consciences intérieures. Ce sont leur rôle et utilité qui sont ici questionnés.

 Note de l'auteur. Les noms de nos personnages ont été tirés de la Théogonie d’Hésiode, afin de pointer vers les concepts qu’ils incarnent, tout en les détachant d’une contemporanéité ou d’un réalisme qui ne seraient que peu convaincants. Les quatre Consciences – Onère, Oïzys, Éris et Môme – sont issues de la même lignée, enfants de Nyx (Νύξ ; la Nuit), ce qui donne à leurs échanges réciproques une sensation de connivence immédiate et insondable, en particulier pour leur hôte, Céos.Ces Consciences pourront être interprétées au choix par des comédiennes ou des comédiens, et ce indistinctement du genre que la mythologie grecque a pu apposer aux divinités originelles piochées chez Hésiode. La mixité de genre dans l’interprétation des Consciences est même conseillée, si cela permet de varier les interactions et composantes de jeu.J’ai d’ailleurs volontairement gommé les désinences en « -os » des prénoms masculins (Onère et Môme) par rapport aux traductions du texte grec d’Hésiode, mais ai fait le choix de garder les désinences féminines (Oïzys et Éris) pour des raisons sonores et esthétiques. Cela ne me semble pas choquant outre mesure, puisque certains personnages de la mythologie grecque ont pu voir la graphie de leur nom être altérée de cette manière (Σίσυφος devenu Sisyphe et non Sisyphos par exemple) sans que cela ne suscite de quelconques cris d’orfraie.Il convient cependant de veiller à maintenir l’usage du genre féminin pour nommer et désigner les Consciences, puisqu’elles s’identifient et se reconnaissent comme telles. Si l’emploi du féminin peut sembler curieux pour un rôle pouvant être joué par un comédien masculin, c’est avant tout pour « dégenrer » les Consciences et unifier leur essence conceptuelle. Les quelques usages du genre masculin dans le texte sont volontaires et n’ont pas vocation à être transposés.L’atmosphère de la pièce doit être mouvante et incertaine. Réalité et dialogues intérieurs se heurtent, se renversent tantôt avec brutalité ou avec douceur, et l’on doit osciller sur ce pendule sans jamais trop connaître sa position, son rythme ou son amplitude. L’absurde et le sensé se brouillent, non pour annihiler toute signification, mais, au contraire, pour révéler la nature modeste et hasardeuse de celle-ci.4Que ce soient les Consciences qui déterminent l’action des personnages « réels » ou bien l’inverse n’importe que peu. C’est un voyage hésitant que l’on se doit de proposer, où la crudité des pensées côtoie leur complexité, où le rythme se casse, puis se précipite. L’objectif n’est pas de créer la confusion par le chaos, mais de montrer que l’on construit nos actes – et le sens qu’on leur accole – à partir de bien peu de choses.Les Consciences sont ondoyantes et animées au gré des réflexions de Céos, dont elles reflètent physiquement l’agitation et les hésitations. Leurs dialogues peuvent s’entrechoquer comme autant de contradictions qui se manifestent dans l’esprit du jeune homme. Le plus important pour le metteur en scène ou le lecteur est de garder à l’esprit que les Consciences n’ont pas vocation à rester statiques. Elles n’existent qu’en tant que vecteurs d’émotions ou de pensées.Nul besoin que les costumes et maquillages ne viennent grossièrement souligner leurs quatre personnalités, car ce sont leur unité et complémentarité – au-delà des différences de leurs caractères – qui doivent ressortir.Le décor unique – un salon d’appartement avec coin cuisine – se veut modeste en termes d’arrangement et d’équipement. Il doit comporter une porte vers la sortie de l’appartement (à cour) et une autre pour aller vers la chambre (à jardin). Des jeux de lumière peuvent appuyer les passages entre réalité et conscience de Céos lorsqu’il est avec d’autres personnages « réels », tant que cela ne vient pas ralentir l’action ou gêner la compréhension.Du fait que Doris n’apparaisse que très peu dans la pièce, il est possible de faire interpréter son rôle par la même comédienne que celle jouant Galatée, à condition que les apparences et personnalités des deux Néréides puissent être suffisamment différenciées. De la même manière, le rôle de Pothos peut être éventuellement endossé par un comédien assurant déjà celui d’une Conscience, si tant est que les dialogues soient redistribués en conséquence et que l’artifice soit rendu crédible en séparant clairement les deux personnages, qui ne doivent jamais être confondus.

Écrire à l Écrire à l'auteur
LE PROFIL DU MEMBRE
Cette fiche-théâtre a été enregistrée par Jérémie Boudinet. Jérémie Boudinet est l'auteur de trois pièces, dont les problématiques sont centrées sur l'introspection, l'échec de la recherche de sens et la place que l'humain doit occuper face à l'univers. Les Consciences Légères - Comédie (2020) Le Serment d'Hécate - Anti-tragédie philosophique (2019) Invisibles - Drame en rimes (2018)


Ajouter une video Ajouter une vidéo de cette pièce

VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIATS
PUBLICITE