Toutes les pièces de Molière


Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



 DÉJÀ INSCRIT

Mot de passe

Oublié !

Un banc au bord du monde
de Dominique Zins

INFOS PRATIQUES
Comédie
Environ 1 h 15
Martin et Nathan. Nathan et Martin. Semblables et différents. Ou peut-être ne font-ils qu’un, un être, divisé et déchiré, cherchant sa place sur un banc, sa place dans son histoire, sa place « au monde ». Ils ont chacun environ soixante-cinq ans, un passé, une mémoire, une psychologie, des frustrations, des fantasmes. À eux deux, dans les petits gestes et attitudes du quotidien, ils vont mettre en perspective, une forme de vie en société, des enjeux, des pensées. À travers eux, le quotidien fait place aux références historiques, aux événements, aux enjeux du monde et à la pensée philosophique. Sans théoriser et sans esprit de système, une pensée cherche son chemin pour vivre. Ce chemin se fraye à travers différents courants et concepts. Mais il n’est pas nécessaire et peut-être pas souhaitable de le comprendre, tant à fleur de peau, ils incarnent un monde en tension. Le pouvoir, ici le pouvoir des mots, est un enjeu d’existence. Jusqu’à la lutte ouverte.Le cheminement de leur confrontation est chaotique, parfois repris en boucle, souvent en suspension et changements de cap. Comme une route toute en courbes, montées, descentes et virages en épingle.À leur image, le dialogue se joue des styles : réaliste, poétique, humoristique voire burlesque, référentiel, gestuel.

 Note de l'auteur. Ce projet rĂ©unit, trois "sexa" qui se connaissent bien et depuis longtemps. Un compagnonnage d’écriture et de théâtre. La rencontre Ă©tait dĂ©jĂ  faite et les conversations nourries. Les questions qui ont surgi ont Ă©tĂ© : qu’avons- nous Ă  dire ? Qu’avons-nous Ă  rire ? Nous qui frĂ©quentons les bords. Les bords de la pensĂ©e, les bords de l’histoire, de nos histoires, de la vie. Un projet, au creux de nos intimitĂ©s et en regard, un quatrième personnage qui s’est imposĂ© comme une Ă©vidence : le banc, le banc des « vieux » mais aussi le « banc public » celui de l’adresse au public.Et puis le futur, un jour sans nous. AssumĂ©, limpide, revendiquĂ©.Et « Ă  la ville » par le fils de l’un et le fils de l’autre aux commandes de l’image et du son. Un relais chaleureux et tranquille. La trajectoire de deux personnages, Martin et Nathan, de la rencontre Ă  la sĂ©paration. Une situation archĂ©typale, inscrite dans le quotidien d’un banc public sur un boulevard.Presque l’argument d’un tĂ©lĂ©film.Ils ont chacun environ soixante-cinq ans, un passĂ©, une mĂ©moire, une psychologie, des frustrations, des fantasmes. Beaucoup de diffĂ©rences les opposent, des similitudes les rapprochent.Ă€ eux deux, dans les petits gestes et attitudes du quotidien, ils vont mettre en perspective, une forme de vie en sociĂ©tĂ©, des enjeux, des pensĂ©es. Ă€ travers eux, le quotidien fait place aux rĂ©fĂ©rences historiques, aux Ă©vĂ©nements, aux enjeux du monde et Ă  la pensĂ©e philosophique.Ă€ peine esquissĂ©es ou plus approfondies, ces rĂ©fĂ©rences traversent leur dialogue sur le mode de la conversation Ă  bâton-rompu, jusqu’à un basculement vers une reconstruction poĂ©tique.Le cheminement de leur confrontation est volontairement chaotique, parfois repris en boucle, souvent en suspension et changements de cap. Comme une route toute en courbes, montĂ©es, descentes et virages en Ă©pingle.Ă€ leur image, le dialogue se joue des styles : rĂ©aliste, poĂ©tique, humoristique voire burlesque, rĂ©fĂ©rentiel, gestuel.La rĂ©fĂ©rence au théâtre lui-mĂŞme vient traverser cette trajectoire humaine faite de tentatives de prises de pouvoir, de confrontations, de tendresse ou de disputes. Le théâtre de la vĂ©ritĂ© et du simulacre.Et puis une proposition de basculement vers un ailleurs salvateur…Le texte a Ă©tĂ© Ă©laborĂ© par des allers-retours entre improvisations et Ă©criture sur table.Ce projet, vraisemblablement le dernier de la Compagnie Articulations fondĂ©e il y a 35 ans est un hommage Ă  Jean-Jacques Mercier dont la pensĂ©e lucide et malicieuse, veille sur nous chaque jour.

Télécharger le texteSe connecter au Club pour télécharger le texte InfoCe texte peut être soumis aux droits d'auteur.
Renseignez-vous auprès de l'auteur du texte
pour vérifier vos obligations légales.

Écrire à l Écrire à l'auteur
LE PROFIL DU MEMBRE
Cette fiche-théâtre a été enregistrée par Dominique Zins. Dominique Zins Ă©crit pour le théâtre depuis 2002. Il anime des ateliers d'Ă©criture théâtrale, assure des interventions ponctuelles en milieu scolaire et rĂ©pond Ă  des commandes d'Ă©criture. Il prĂ©side le collectif d'auteurs strasbourgeois Turbulences (collectif-turbulences.fr). Depuis 2011, ses textes sont publiĂ©s chez L'Harmattan (voir sa fiche auteur sur le site de l'Ă©diteur).
 Le site internet de Dominique Zins.


Ajouter une video Ajouter une vidéo de cette pièce

VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIATS
PUBLICITE