Toutes les pièces de Molière


Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



 DÉJÀ INSCRIT

Mot de passe

Oublié !

Nous irons jouer dans l'île
de Jacques Charles

INFOS PRATIQUES
Comédie dramatique
Environ 45 minutes
Leur bateau de croisière ayant fait naufrage, un couple de Français se retrouve seul sur un canot de sauvetage dérivant quelque part au large de la Sicile. Leur embarcation ballottée par la houle s’échoue au petit matin sur une île volcanique sortie des flots pendant la nuit.

 Note de l'auteur. Décor. La scène représente une grande plaque de lave solidifiée. Par endroits, des flaques. Autour de la vapeur d’eau qui va se dissipant et qui augmentera à la fin de la pièce. Costumes. Pour Îl : une veste de pyjama un pantalon de costume, comme quelqu’un qui n’aurait pas eu le temps de quitter sa tenue de soirée pour passer ses vêtements de nuit. Pour Êlle : une chemise de nuit avec un maquillage de soirée, comme quelqu’un qui n’aurait pas eu le temps de quitter sa tenue de soirée pour passer ses vêtements de nuit. Le lieutenant Edgar Wellington Boyle : tenue de combat de la Navy avec gilet de sauvetage. Marins : même tenue, avec des fusils. Dispositif scénique. • Si la scène est équipée d’un rideau, on pourra à cinq minutes du début du spectacle couvrir le plateau de brouillard, de manière à noyer presque complètement le canot. • Dans la première minute du spectacle, on évacue le brouillard. Le plateau est assez sombre. Le ciel est rose-orangé/ safran. Les personnages sont éclairés par derrière. • On pourra répandre une légère odeur de soufre sur la scène et dans la salle. • Progressivement on donnera de la lumière pour suggérer le lever du soleil dans le lointain, côté cour. • A la fin de la pièce on remplira à nouveau la scène de brouillard.

Télécharger le texteSe connecter au Club pour télécharger le texte InfoCe texte peut être soumis aux droits d'auteur.
Renseignez-vous auprès de l'auteur du texte
pour vérifier vos obligations légales.

Écrire à l Écrire à l'auteur
LE PROFIL DU MEMBRE
Cette fiche-théâtre a été enregistrée par Serge Maurel. Madame, Monsieur, Je viens de rassembler une dizaine de textes que j’ai naguère proposés et travaillés dans le cadre des différents ateliers de pratique théâtrale pour adolescents. Il s’agissait toujours du même défi : trouver une matière assez abondante pour nourrir chaque année une trentaine de jeunes comédiens auxquels on avait assigné l’objectif de produire un spectacle complet axé sur les pièces du répertoire et des programmes scolaires, et auxquels je m’engageais de mon côté à confier des rôles d’importance relativement égale. J’ai donc été obligé d’adapter souvent, parfois d’écrire et de composer toujours avec mes interprètes. Tous ces textes ont été intégralement joués en public entre 1999 et 2011. De ce travail il reste une centaine de feuillets dactylographiés : pièces complètes, simples prologues ou épilogues. TEXTES PROPOSÉS [dislksi] (Drame grotesque à huit personnages.) Il y a pire que de ne pas savoir lire : ne pas comprendre. Et il y a pire que de ne pas comprendre : comprendre de travers. Entre deux mots ou deux maux, encore faut-il pouvoir choisir… Pour la raison, c’est comme être toujours entre deux vins, dans le meilleur des cas. Le monde devient soudain étrange, absurde, arbitraire ; alors qu’il reste désespérément normal pour les autres. Ainsi vivent les « cagots » de la culture écrite: les dyslexiques. LA PETITE COMEDIE DES IMPOSTEURS (Saynète à trois personnages.) Court préambule à Amphitryon. Les deux textes enchaînés permettent de travailler à partir de l’œuvre de Plaute ce qui sera le thème central de l’œuvre de Molière : l’imposture. AMPHITRYON Texte très proche de la traduction des Belles Lettres mais adapté dans une langue plus commode à rendre sur la scène. Pour LE MANTEAU D’ARLEQUIN * • PROLOGUE (L’arrivée des comédiens.) • L’AUBERGE • GIL BLAS (adapté de Lesage) • MONSEIGNEUR (adapté de Chamfort) • EPILOGUE (Le départ de Sganarelle.) * Le Manteau d’Arlequin est le titre d’un spectacle d’une heure cinquante, rassemblant, sur un canevas très simple, plusieurs extraits de comédies classiques où s’affrontent maîtres et valets, de Molière à Beaumarchais. LA MONTAGNE DES OISEAUX Cette comédie satirique est une libre adaptation des Oiseaux d’Aristophane. Mais fidèle à l’esprit de l’original, elle s’inscrit avec insolence dans l’actualité de notre époque. Elle a été réécrite « en accordéon » pour une distribution de vingt à trente comédiens. LES ANIMAUX MALADES DE LA JUSTICE Drame écrit à partir de la fable de Jean de La Fontaine, les Animaux malades de la peste et en relation avec la progression de l’épidémie de Sida. Mais comme la fable qui lui a donné le jour, elle reste d’actualité. L’OURS ET LES DEUX COMPAGNONS (farce à six personnages) Farce morale écrite à partir de la fable de Jean de La Fontaine, L’Ours et les deux compagnons, qui montre combien il est risqué d’être à la fois paresseux et stupide quand on a affaire à des gens sans scrupules, intelligents et cupides. *** Je vous serais infiniment reconnaissant de me faire savoir si vous seriez intéressés par tout ou partie de cet ensemble, somme toute disparate, mais où il y a peut-être matière à intéresser un public plus large que celui des 13-16 ans. Je tiens à votre disposition un exemplaire relié de ces 163 pages de théâtre pour la jeunesse de tous les âges.


Ajouter une video Ajouter une vidéo de cette pièce

VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIATS
PUBLICITE