Rien Ă  raconter ! de Juliette Dalle

Genre : Comédie dramatique
Distribution : 2H 3F
Durée : Environ 1 h 45
Mis à la porte de chez lui – parce qu’il a voulu héberger un chien du refuge –, Lucien vit depuis peu dans le salon de son frère, Mike, et de sa belle-sœur, Julie, un couple bourgeois à la vie bien rangée. Cette cohabitation a le don d’irriter au plus haut point Julie, surtout lorsque Lucien incite Mike à croire en ses rêves et à suivre une formation de masseur. Jalouse, Julie ne supporte pas l’idée que son compagnon puisse toucher d'autres corps que le sien. Avec l’aide de son amie Patricia, Julie va tout mettre en œuvre pour faire échouer le rêve de son compagnon. Mais rien ne fonctionne comme prévu… Trahisons et surprises sont au rendez-vous, et personne ne sortira indemne de cette cohabitation. Rien à raconter est une comédie sur la différence et sur les rêves oubliés, une ode à la créativité et à l’anticonformisme. Bricoleur et inventeur boulimique, Lucien pourrait être au théâtre ce que Gaston Lagaffe est à la bande dessinée… Amoureux de la nature et des animaux, anticonformiste, fantaisiste et créatif, Lucien, à l’instar de Gaston, est un briseur de routines, un « empêcheur de tourner en rond ». En un mot, un résistant, car « résister, c’est nuire à la bêtise », comme le rappelle le philosophe Pierre Ansay.

 Note de l'auteur. Il est fait allusion Ă  un chien dans la pièce, mais il n’est jamais montrĂ©. Il est censĂ© rester dans la yourte (ou la tente). En ce qui concerne le dĂ©cor, il n’est pas nĂ©cessaire de planter une tente ou une yourte entière dans le salon, car les personnages ne font qu’y entrer ou en sortir. De grandes tentures ou de larges toiles dans le fond de la scène permettent de figurer ce lieu.