Les "pépettes" à papa de Françoise Latellerie

Genre : Comédie
Distribution : 5H 5F
Durée : Environ 1 h 30
Ah les femmes ! « Quand on en a une, on s’en plaint, quand on n’en pas, on se plaint ! » Voici ce que pourrait dire et répéter ce notable de province, Maitre Fafouillard, notaire de son état. Veuf depuis plus de vingt ans, il aurait élevé ses enfants quasiment seul, s’il n’avait eu l’aide efficace de son employée de maison, présente dans les lieux depuis vingt-cinq ans… Elle est devenue son amie, sa confidente, l’éducatrice des jeunes, puis leur confidente à leur tour. Pourquoi le notaire ne s’est-il jamais remarié ? Bonne question que se posent à la fois ses enfants, et la brave Claudine dévouée depuis si longtemps. D’autant plus que la voisine de la famille, madame Céline veuve Leveau, a une profonde affection pour ce cornichon de maitre Fafouillard qui ne voit rien. Il faut dire que Jeremy a un défaut… ou plutôt plusieurs !… Il va donc falloir à Claudine, Céline et les enfants, user voire abuser d’ingéniosité pour le débarrasser de ces multiples catastrophes en jupon qui pourrissent la vie de tout le monde, et pour que la maisonnée retrouve un semblant de sérénité…

 Note de l'auteur. Il y a trois comédiennes qui peuvent interpréter deux rôles chacune : Celle qui est l'employée de maison, Claudine, peut faire Mama Ake, celle qui fait "la choucroute", Greta Hauser, peut aussi interpréter "la chatain", et "la brunette", Douchka, peut interpréter "la rousse"... puisqu'elles n'interviennent pas en même temps. Par contre, Mama, "La chatain" et "la rousse" peuvent être distribués à trois personnes autres, comme petits rôles. La distribution est donc variable selon les possibilités : 5 hommes et 5 femmes ou 5 hommes et 8 femmes.