L'arbre à came de Jean-Michel Besson, Jacques Thareau

Genre : Comédie
Distribution : 6H 5F
Durée : Environ 1 h 30
Il ne s'agit pas au travers de cette pièce, de faire un cours de mécanique qui expliquerait le fonctionnement d'un arbre à came. Oh ! que non ! C'est bien mieux... ou bien pire ! En fait, cette comédie-farce paysanne applique le vieux principe éprouvé cher à Feydeau pour susciter le rire : mettre en présence des individus, des milieux sociaux qui, logiquement, ne devraient pas se rencontrer. Il en résulte forcément des situations, des comportements et des dialogues du plus haut comique. Ici, il s'agit de la cohabitation inattendue pour des raisons... "météorologiques" d'une famille rurale quelque peu arriérée et folklorique avec de jeunes marginaux vaguement assujettis à la "came".Les auteurs ont su traiter le sujet avec beaucoup d'habileté et d'humour en reprenant les personnages de "l'Auto-immobile", "Auprès de ma blonde" ou de "Myopie" qui totalisent quelque 1300 représentations.Autour d'une grand-mère haute en couleur, personnage plus indispensable qu'il n'y paraît au début, on retrouve avec plaisir les accès de rage du Baptiste, les jérémiades de la Marie ainsi que les succulentes naïvetés et les balourdises de l'ineffable Jeantou qui presque à lui seul fait de cette farce une des plus drôles de ce répertoire.

 Note de l'auteur. À noter que cette pièce peut à elle seule constituer un spectacle, permet à une troupe disposant d'un bon effectif, de mettre en scène onze acteurs avec la possibilité de remplacer deux rôles masculins par deux rôles féminins. La pièce étant sans doute en rupture de stock aux Editions Art & Comédie, s'adresser pour le texte directement à l'auteur : jean-michel.besson@club-internet.fr