Belle-mère et catastrophes de Sébastien Guyot

Genre : Comédie dramatique
Distribution : 2H 6F ; 3H 5F ; 4H 4F ; 5H 3F ; 6H 2F
Durée : Environ 1 h 45
Quelle belle journée attend Célestin ! Une page se tourne. Après plus de 40 ans de travail à la Sécurité Sociale, le voilà enfin en retraite. Mais pas tout à fait officiellement comme il le dit si bien, il lui reste encore quelques jours de congés à prendre. Il va pouvoir s’adonner à toutes ses activités favorites, dont le jardin et la fabrication de son jus de pomme maison, avec son ami Timothé. Tout semble donc sourire à Célestin sauf qu’une nouvelle va tout chambouler les plans de notre jeune retraité. Marie, la femme de Célestin annonce à son mari que Gisèle, sa mère, va revenir à la maison, suite à l’incendie de la maison de retraite. Marie partant pour un voyage scolaire, ce sera à Célestin de s’en occuper. Perrine, la petite fille étudiante infirmière s’occupera des soins. Décidé à ne pas se laisser faire, Célestin engage en cachette, une aide à domicile, Paulette. Mais c’est sans compter sur Gisèle qui, grâce à une ruse, fait venir cette soi-disant aide à domicile, mais qui n’est autre que sa collègue de chambre à la maison de retraite. Ainsi, Gisèle va s’en donner à cœur joie pour agacer son gendre tout au long de son séjour... Mais une après-midi cuisine à l’insu de Célestin et improvisée entre Gisèle, Paulette et une 3ème collègue de chambre, va tourner au drame...

 Note de l'auteur. Certaines contrepèteries dites par Gisèle, lorsqu’elle fait la sourde oreille, peuvent heurter la sensibilitĂ© de certain. Du coup, je vous propose une autre version de rĂ©plique plus « soft » entre crochet. A vous de choisir la rĂ©plique qui vous convient le mieux !