Divče (Au matin, tout aura changé) de Igor Bojovic

Genre : Comédie dramatique
Distribution : 3H 2F
Durée : Environ 1 h 30
Serbie, 1993. Vasa, le père d’une famille plutôt modeste de la banlieue de Belgrade, se laissant prendre par la propagande, devient un de ces "combattants du weekend" qui ont sévi en Bosnie. La violence extérieure gagne la famille : Vasa bat sa femme et se montre de plus en plus intransigeant envers sa fille de seize ans, surnommée Divče ("petit géant"). Celle-ci tombe enceinte et, avec l’aide de son petit ami Joca, qui ne rêve que de trafics et d’argent facile, elle finit par tuer son père et mettre au monde un enfant mort-né. Seule note d’espoir à la fin : Divče et Joca se rendent compte qu’ils s’aiment vraiment, ce qui ne semblait pas le cas tout au long de cette pièce, qui montre à merveille comment le déferlement de haine et de violence qui s’est abattu sur la Yougoslavie n’a épargné personne.

 Note de l'auteur. Igor Bojović est né en 1969 au Monténégro. Auteur dramatique et scénariste, acteur et directeur du Théâtre de marionnettes de Belgrade, il s’est notamment retrouvé sur divers projets internationaux tels que "Balkanisation générale". Ses textes, qui ont reçu de nombreuses distinctions en ex‑Yougoslavie, sont largement joués en Europe, notamment en ouverture du BITEF de Belgrade et au Royal Court Theatre de Londres. Divče a obtenu le prix des Lycéens au Festival Regards croisés à Grenoble.