Liberté surveillée de Jean-Pierre Duru

Genre : Comédie
18 actes
Distribution : 7H 4F
Durée : Environ 1 h 45
A la fin d’un conflit, deux jumeaux rentrent chez eux dans leur demeure familiale. Les forces militaires de libération qui occupent la ville ont décidé de partager cette demeure en deux pour qu’elle devienne un poste frontière. Les jumeaux sont sommés de choisir leur camp en optant soit pour une idéologie prônant l’avenir radieux des masses populaires soit pour celle revendiquant le bonheur de l’humanité par la réussite personnelle. Nos deux jumeaux qui se piquent d’être écrivains vont devenir chacun de leur côté du mur de séparation les chantres de ces idéologies. Ils vont prendre femme, constituer une famille tout en vivant douloureusement leur séparation. Et au fur et à mesure, leur liberté de création, si chèrement revendiquée, se trouvera mise à mal par la pression exercée par leur entourage. Fort heureusement The Democratic Liberty triomphera, laissant cependant nos deux héros dans la plus grande circonspection. En effet, la liberté de création se décrète-t-elle ? Doit-on être subventionné ou sponsorisé pour pouvoir réaliser une œuvre s’adressant au peuple ou aux masses populaires. C’est sous forme de comédie que ces questions sont traitées dans "Liberté surveillée". Et au bout du compte, nous pouvons nous demander si le poète aura toujours raison ou si l’idéologie dominante aura raison du poète.