Jusqu'à preuve du contraire de Thierry Chaumillon

Genre : Comédie
Distribution : 1H 1F ; 1H 2F ; 2H 1F ; 2H 2F
Durée : Environ 1 h 30
Une vieille femme en proie à une maladie dégénérescente se sent perdre la mémoire. Néanmoins, un souvenir échappe à cette altération : la rencontre d’un homme venu lui rendre visite un soir, à Bruxelles. Ce souvenir est isolé car il ne lui reste plus aucune trace ni de ce qui précédait, ni de ce qui a suivi cette soirée. Un flash-back nous fait revivre cette rencontre entre Elsa et Clovis au cours des années 2000. Parallèlement, deux autres personnages se sont croisés dans une brasserie : Un homme fait connaissance avec une jeune femme puis profite d'une absence de celle-ci pour lui dérober son portable. Deux histoires paraissant n'avoir aucun lien mais pourtant déterminantes dans la destinée des personnages. Sur le ton de la comédie, "Jusqu'à preuve du contraire" nous emmène de surprise en surprise vers un épilogue tout aussi inattendu.

 Note de l'auteur. 1er Prix d’écriture théâtrale 2012 (Petit Théâtre de Vallières à Clermont-Ferrand) ; pièce finaliste au Grand Prix du Théâtre 2013 Organisé par A.C.T (Versailles). Cette pièce présente quatre personnages différents mais les deux rôles masculins peuvent être interprétés par le même comédien de même que les deux personnages féminins peuvent être joués par la même actrice. Cette configuration permet donc de représenter "Jusqu’à preuve du contraire" sous différentes formes de distributions, à savoir : 2 interprètes (1 comédienne et 1 comédien), 3 interprètes (1 comédien et 2 comédiennes / 2 comédiens et 1 comédienne), 4 interprètes (2 comédiennes et 2 comédiens).