• Un conte Ă©cofĂ©ministe pour enfants ! Original, inventif, dynamique et questionnant ! Une vĂ©ritable pĂ©pite Ă  aller dĂ©couvrir au ThĂ©o Théâtre.
  • Une vraie prouesse. L'un des meilleurs spectacles pour enfants depuis longtemps.
  • Courez vraiment voir son show, vous n’allez pas ĂŞtre déçu !
  • Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Le vaudeville façon Deschiens.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 26/09/2006
au 15/10/2006

Du mardi au samedi Ă  20h, dimanche Ă  16h.
Les CĂ©lestins
4 rue Charles-Dullin
69002 LYON
MĂ©tro Bellecour
Réservations :
04 72 77 40 00
Site Internet
- L’Affaire de la rue Lourcine ? La pièce de Labiche ? L’histoire du bon bourgeois qui se réveille, chez lui, au lit avec un homme, alors que sa chère épouse le presse de se préparer pour le baptême de leur filleul ? L’intrigue qui fait de ce même bourgeois et de son "compagnon de lit" les improbables meurtriers d’une charbonnière ?
- Oui, celle-lĂ  mĂŞme !
- Et elle vous a fait rire ?
- Absolument ! La grande salle des CĂ©lestins Ă©tait mĂŞme hilare !
Allez, je vous explique : ce sont, en fait, les Deschiens qui ont dépoussiéré ce standard du vaudeville. L’Affaire de la rue Lourcine est, certes, une pièce sympathique et divertissante, mais, avouons-le, elle s’avère un peu désuète. Qui rit encore aujourd’hui des problèmes d’argent ou d’adultère des bourgeois du XIXe siècle ? Qui n’a pas déjà vu cent fois, au théâtre, ces mêmes bourgeois, ridicules, emmêlés dans d’impossibles quiproquos ? Qui n’en est pas las ? Il a donc fallu tout le talent de la troupe de Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff pour donner un sérieux coup de neuf à Labiche. L’univers des deux metteurs en scène, décalé et "ringard" à sa manière, s’allie à merveille à l’atmosphère du vaudeville dont il exacerbe le côté démodé : et la caricature de la caricature est toujours beaucoup plus drôle que la caricature elle-même !

Dans un cadre bourgeois tout à fait conventionnel (on se croirait sur les boulevards !), la joyeuse troupe s’en donne donc à cœur joie : la bourgeoise (excellente Lorella Cravotta), entre deux répliques bien pensantes, connaît quelques moments de complète folie ; le mari (Luc-Antoine Diquéro) est plus ridicule que Perrichon et Folleville réunis ; le domestique (Ah ! la moue sceptique de Pascal Ternisien !), quant à lui, plus flegmatique que le pire valet anglais ! Et tous de crier, sauter, plonger, grimacer, danser… juste pour nous faire rire. Or, on le sait, ils sont très bons à ce petit jeu, les Deschiens ! Très axée sur la gestuelle et les mimiques absurdes, leur manière de jouer nous ravit.

Merci donc à ces acteurs, chanteurs et musiciens, qui redonnent tout son sens au terme "vaudeville" (un mélange de théâtre et de musique, de scènes parlées et de morceaux chantés). Grâce à eux, nous sortons de la représentation enchantés et en chantant : "Pas quiqui, pas tété, pas quiqui, pas quitté, pas quitté de la soirée" !...
Mis à jour le 14/10/2006
VOTRE AVIS
JOVANY. J'ai bien aimé la pièce. J'aimerais savoir si votre avis est le même que le mien. Je vous remercie de bien vouloir me répondre.
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE