• En matière de contes pour enfants, le <i>Cendrillon</i>-là est incontournable.
  • Une pièce qui aborde les dérives d'une jeunesse russe influencée par l'implosion économique d'une société manipulée par l'appareil politique.
  • Des corps en décomposition existentielle, des identités qui se perdent dans un labyrinthe sans issue... Une belle et intense création.
  • La troupe de la Comédie-Française nous ravit avec ce monument de la littérature russe présenté à Odyssud.
  • Lewis Carroll invite Alice a entrer au pays des merveilles. On la suit volontiers dans cette folie musicale et enchantée.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites


Une jeune femme blonde déboule sur scène avec son sac de courses. Elle se met à nous parler de Dalida. Passionnément, follement, tragiquement.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 07/05/2005
au 22/05/2005

Samedi à 20 h 30, dimanche à 19 heures.
Atelier théâtre de Montmartre
7, rue Coustou
75018 PARIS
Métro Blanche
Tarif : 14 €
Réservations :
01 46 06 53 20
Une jeune femme blonde nous raconte la vie de cette chanteuse populaire comme s'il s'agissait de la sienne. De sa naissance en Egypte à son arrivée à Paris, de Bambino à Je suis malade, elle nous relate le destin de Dalida, tantôt avec tristesse tantôt avec jubilation. Mais qui est cette jeune femme ? Une fan de l'artiste ? Une amoureuse de la femme ? Une sociologue qui nous ferait une farce et mènerait en fait une enquête sur la vie des stars ? Mystère ! Du miroir du salon à la table de la cuisine, elle met du cœur à l'ouvrage et emmène le public dans une histoire tragi-comique, où l'amour et la mort s'entremêlent.

Les vies des stars font partie de notre culture au même titre que n'importe quelles mythologies. Romy Schneider, James Dean, Marilyn Monrœ... Leurs existences ont laissé des traces dorées, sur lesquelles nous marcherons longtemps encore. Et que dire de Dalida, cette chanteuse populaire qui a régné trente ans sur la chanson française et internationale ? Imitée, montrée du doigt, tournée en dérision, elle n'en est pas moins l'une des dernières stars du music hall. Le jeu de miroirs avec son public a fonctionné à merveille ! La voilà aujourd'hui aimée et adulée autant que de son vivant. Le personnage de la pièce porte à lui seul tous les "stigmates" de cette idolâtrie moderne. Son évocation de Dalida, pleine d'émotion et de ferveur, est jalonnée de textes d'André Gide, Cesare Pavese, Milan Kundera, Edgar Morin ou bien encore Eugène Ionesco, dits par une voix au lointain... "Il n'y a qu'un problème philosophique vraiment sérieux : c'est le suicide", écrit Camus dans Le Mythe de Sisyphe. Et soudain, le destin de Dalida semble contenir le sens de la vie et de la mort pour le personnage de la pièce. Par là-même, la chanteuse devient une "légende", dans le vrai sens du terme. Cette légende est véhiculée par la parole, celle-là même qui nous raconte la vie de la star, de sa naissance au Caire à sa mort, dans sa maison de Montmartre.

Le personnage évolue dans un monde familier, épluche ses pommes de terre, se recoiffe... La photo de Dalida est pourtant là, présente en permanence. Elle fait partie de son quotidien, lui permet d'affronter le monde. Elle est devenue une "icône" dans un univers profane, où les gestes s'opèrent de manière mécanique et frénétique.

Personnage incontournable de la chanson française, Dalida a chanté en huit langues. Elle a dansé l'Egypte et l'Italie. Elle a séduit la France avec un bouzouki ! Toutes les rengaines espagnoles et italiennes, tous les refrains de Paris, tous les twists, tous les rythmes saccadés qui se sont incrustés en elle ! Tantôt brune volcanique, tantôt blonde hiératique, tantôt vamp à la chevelure de feu, tantôt tragédienne de cinéma, Dalida a de multiples visages. De Gigi l'Amoroso à Avec le temps, de La Danse de Zorba à Mourir sur scène, elle reste encore aujourd'hui insaisissable... Tout au long de sa vie, au-delà de son personnage de music hall, Dalida a toujours aspiré à la réflexion et à la croyance. Voilà pourquoi l'idée de mélanger des textes littéraires et ses chansons n'est pas incongrue. Evoquer la vie de Dalida, c'est aussi méditer sur le sens de la vie, de la mort et du destin.
Mis à jour le 08/04/2005

  En complément
 À LA UNE Dalida ne trichait pas
 À LA UNE Ateliers Théâtre : une merveille à Montmartre

LE BON PLAN
Offre préférentielle à 11 euros (au lieu de 14 euros) réservée aux lecteurs de la Theatrotheque.com. Dans la limite des places disponibles.
LA BILLETTERIE EN LIGNE EST ACTUELLEMENT FERMÉE
VOTRE AVIS
FIFI. Enfin une pièce sur dalida! Il me tarde...
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE



La Théâtrothèque.com Du théâtre et bien plus encore
Contacter la rédaction - Signaler un bug - Devenir correspondant - Publicité - Partenariats - Mentions légales