• Un spectacle essentiel pour ceux qui ne savent pas ou ne veulent pas évoquer le don d'organe.
  • Spectacle à l'humour corrosif et vif, aux propos drôles et intelligents, que tous les couples devraient voir au plus vite avant d'envisager d'être parents.
  • La remarquable mise en scène de Dyssia Loubatière, épaulée par Didier Bezace, est sobre et solide.
  • Vivre encore une telle émotion au théâtre est un privilège et ne souffre pas de tergiversations : précipitez-vous pour voir ce spectacle.
  • 'L'Autoportrait' est un chef-d'œuvre à découvrir !


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 05/07/2019
au 27/07/2019

16h30, jours impairs. Relâches le 17 juillet.
L'Albatros
29, rue des teinturiers
84000 AVIGNON
Réservations :
04 90 86 11 33 ou 04 90 85 23 23
Dans un immeuble de bureau, une jeune femme attend l'ascenseur, un homme en sort. En voyant qu'il a oublié son portable, l'homme remonte dans l'ascenseur. Il se retrouve donc face à la jeune femme, quand soudain, entre deux étages, la lumière s'éteint et l'ascenseur s'arrête. Après un moment de panique, d'appels intempestifs, les deux protagonistes se résolvent à attendre patiemment car il est tard et c'est vendredi.

L'homme (Bruno Abadie), d'âge mur, est cadre dans l'entreprise et la jeune femme (Madleen Martineau) déclare être la femme de ménage dans ce même immeuble. Tout semble les opposer : la différence d'âge, le niveau social et surtout la manière de voir la vie. Il pourrait être son père, elle pourrait être sa fille. Leur dialogue sera musclé, parfois tendre et très souvent drôle. Ils se racontent, se confient, s'écoutent et se comprennent. Le texte, empreint d'un langage de tous les jours, fait mouche à chaque réplique.

Notre femme de ménage, que la vie bouscule, n'a pas la langue dans sa poche et Madleen Martineau, petit bout de femme vive et combative campe avec malice les jeunes femmes d'aujourd'hui avec aplomb et candeur à la fois. Quant à Bruno Abadie, sous son air désabusé et fatigué de la vie, il nous prouve qu'il peut être à la fois drôle et énigmatique comme dans "demain, la nuit" de Matéi Visniec.
Mis à jour le 13/07/2019
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE