• L'œuvre de 1927 signée Hermann Hesse, Prix Nobel allemand. Brûlée par les nazis, elle est devenue culte vingt ans plus tard. A ne pas manquer !
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.
  • 2147 : c'est la date à laquelle un rapport de l'ONU prévoit que la pauvreté de l'Afrique aura diminué de moitié.
  • Deux monstres sacrés portés par une troupe pleine de feu, entre violence et tendresse, un spectacle à la Mnouchkine…
  • Qui connaît le peintre Philippe Dussaert (1947-1989), plasticien à l’origine du mouvement vacuiste dans les années 80 ?


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Un frère et une sœur se retrouvent chez leur mère. Dans l'appartement désormais inhabité.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 06/07/2018
au 29/07/2018

20h30, relâches les 11, 16 et 22 juillet.
Présence Pasteur
13, rue du Pont Trouca
84000 AVIGNON
Réservations :
04 32 74 18 54
En 2013, Anne-Marie Storme avait présenté « À bout de Silence », jouée aussi par Anne Conti au festival d'Avignon Off. « Traverser la nuit » se présente comme le deuxième volet du diptyque. L’élément déclencheur de cette écriture a été le suicide de la mère de l’auteur, née allemande.

Un tableau : l’intimité d’une famille (une mère, une sœur, un frère) dans un décor « Art déco » allant à l’essentiel et une mise en scène au compas. Les comédiens sont justes et nous mènent à notre propre réalité. L’impression de voir le spectacle au travers d’une vitre.

Un spectacle subtil où est clairement posé le concept d’« Absolu », celui d’être mère mais d’exister par soi-même, celui d’être la fille de.. mais d’exister par soi-même, certainement la révélation de la solitude de chacun/e qui est peut-être la seule liberté, si l’on accepte pour y parvenir de suivre un chemin douloureux. Tout cela est posé par le suicide de la mère, mais bien au-delà du contexte historique de l’Allemagne nazie, c’est un chemin de survie pour les enfants devenus adultes, pour qu’ils neutralisent la culpabilité, qu’ils trouvent leur place et leur conscience d’être. Interrogations éternelles et réflexions perpétuelles ?
Mis à jour le 27/07/2018
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE