• L'œuvre de 1927 signée Hermann Hesse, Prix Nobel allemand. Brûlée par les nazis, elle est devenue culte vingt ans plus tard. A ne pas manquer !
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.
  • 2147 : c'est la date à laquelle un rapport de l'ONU prévoit que la pauvreté de l'Afrique aura diminué de moitié.
  • Deux monstres sacrés portés par une troupe pleine de feu, entre violence et tendresse, un spectacle à la Mnouchkine…
  • Qui connaît le peintre Philippe Dussaert (1947-1989), plasticien à l’origine du mouvement vacuiste dans les années 80 ?


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Bravo aux cheminots de la Rotonde qui ont donné leur chance à cette troupe de présenter son travail.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 19/07/2018
au 22/07/2018

Théâtre de la Rotonde
Rue Jean Catelas
84000 AVIGNON
A 2 km du centre-ville
Réservations :
06 46 51 89 29
Site Internet
Migraaaants est un spectacle joué par une troupe d’amateurs qui produit un excellent travail. En fait, ils nous disent, au travers du texte de Visniec, ce qu’est la tragédie de l’exil. Le parti-pris du texte c’est de nous faire entendre tout ce que nous (combien sommes-nous d’ailleurs ??), savons mais ne voulons ou ne pouvons pas entendre..., le point de vue des oppresseurs, des autorités, des passeurs et tout le long du spectacle, le triste tableau de ces gens qui veulent s’en sortir et cherche l’Eldorado.

Nous ressentons de l’agacement, de la révolte et pour cause... peut-être parce que nous nous efforçons de regarder et de vivre dans le côté positif du monde, par nos actions, nos jugements, même si nous voyons autour de nous beaucoup de nos valeurs s’effondrer, que ce soit les acquis sociaux qui sont démantelés petit à petit..., si âprement défendus pourtant par la majorité du peuple, par les anciens (ou nous-mêmes parfois, nous, les presqu’anciens...).

Le monde change, tout va plus vite... C’est vrai que le rapport à l’autre en prend un coup, qu’il s’agisse des migrants ou de notre voisin tout simplement, du village ou pas du village, du quartier ou pas du quartier... Ce spectacle est comme du poil à gratter mais appelle « un chat un chat » et décrit ce qui fait peur et que l’on n’arrive pas à juguler : la haine de l’autre, la bonne conscience de "je suis né ici et pas toi !!... par exemple", la peur de l’altérité et tout ce dont « l’Homme » est capable contre son semblable. Quelques petites lueurs d’humanité pourtant...

Le texte est toujours bien dit, la mise en scène tout à fait au niveau du propos... Bravo aux cheminots de la Rotonde qui ont donné leur chance à cette troupe de présenter son travail.
Mis à jour le 25/07/2018
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE