• Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




1934. Bérénice Kapelouchnik est une adolescente juive, passionnée de théâtre. Elle finit par rentrer au conservatoire, puis à la Comédie Française contre la volonté de son père.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 06/07/2018
au 29/07/2018

20h45, relâches les 10, 17, 24 juillet.
Théâtre de la Carreterie
101 rue de la Carreterie
84000 AVIGNON
Réservations :
0769719812 ou 0667978311
Comédie Française de 1934 à 1944 : enfance juive et rapports conflictuels entre la passion de cette enfant et sa judéité, conservatoire et Comédie Française où elle se singularise rapidement parmi les meilleures, histoire avec la montée du nazisme et l’occupation de la France. Seule en scène, la comédienne endosse une galerie de personnages : parents respectueux de la tradition, proches assistant la jeune fille à s’émanciper et vivre pleinement sa passion théâtrale, pensionnaires de la Comédie, amis, mari, forces de l’ordre et occupants qui dans une constante succession de rebondissements et (mono)dialogues dévoilent la personnalité de cette femme prête à beaucoup sacrifier pour vivre sa passion théâtrale. Qui s’engagera toutefois dans un combat pour la liberté lorsque la Comédie Française lui sera fermée.

La comédienne (Violette Erhart) insuffle un ton, un phrasé, une gestuelle et une conscience à chacun de ses personnages qui rendent les (mono)dialogues vivants et chargés d’émotions tant ces rapports sont conflictuels ou passionnés.

La mise en scène joue sur la sobriété des décors décomposés en espaces, sur les lumières pour adoucir ou accentuer le jeu très expressif de la comédienne. Mais aussi sur un choix d’extraits musicaux qui, tout en ponctuant les sentiments de la comédienne, crescendo devient percussive et métallique (cordes) pour souligner le caractère sombre de cette décennie (1934-1944) se finissant tragiquement.

Il faut aller voir cette pièce brillamment interprétée, forte en émotions et malheureusement toujours d’actualité quant à son sujet (poids des traditions, ou persécutions des minorités). Incontournable.
Mis à jour le 05/07/2018
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE