• L'œuvre de 1927 signée Hermann Hesse, Prix Nobel allemand. Brûlée par les nazis, elle est devenue culte vingt ans plus tard. A ne pas manquer !
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.
  • 2147 : c'est la date à laquelle un rapport de l'ONU prévoit que la pauvreté de l'Afrique aura diminué de moitié.
  • Deux monstres sacrés portés par une troupe pleine de feu, entre violence et tendresse, un spectacle à la Mnouchkine…
  • Qui connaît le peintre Philippe Dussaert (1947-1989), plasticien à l’origine du mouvement vacuiste dans les années 80 ?


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




"Un spectacle 100% honnête comme ça ne se fait plus de nos jours", revendique Aurélie Bouquet.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Jusqu'au 23/06/2018
Samedi à 19h.
Théâtre La Cible
62 bis rue Jean-Baptiste Pigalle
75009 PARIS
Réservations :
01 43 87 98 67
Site Internet
Madame Tomate, un titre de seule-en-scène étonnant, tout comme l'est son interprète Aurélie Bouquet. Une jeune comédienne qui se révèle à la scène parisienne dans un numéro joué au théâtre La Cible, à quelques envolées de moineaux de la Butte-Montmartre. Lieu ô combien pittoresque où débutèrent nombre d'artistes qui percèrent dans leur registre respectif, devinrent illustres ou se perdirent dans l'anonymat du commun des vivants à l'issue de leurs prestations.

Au regard du programme proposé l'heure durant de Madame Tomate, il n'est point à douter que le credo de la talentueuse Aurélie Bouquet sera de semer de nouvelles graines de spectacle, les entretenir avec passion, les arroser de son enthousiasme et partager le fruit de sa récolte avec qui l'apprécie, la suit.

Pour l'heure, c'est devant un public qui a répondu présent de découvrir l'histoire d'Aurélie. Son pathos se manifeste par une profusion de plaques rouges qui lui fardent les joues, se déclenchent par plaques sur les bras et sur le cou. Atteinte de 'rougitude' depuis sa prime enfance, affectée en est-elle physiquement et psychologiquement. Mais aujourd'hui, Aurélie fait fi ou presque de cette irruption involontaire de rougeurs dans un subtil et inattendu jeu de scène où le rouge s'affiche partout. Il se porte au corps dans une jolie robe vintage, années cinquante, et dans la scénographie.

Le texte est une succession de parenthèses existentielles de la jeune femme, ponctuées de virgules de bonheur attrapées au vol et de moments de solitude. Le rouge se décline à toutes les couleurs que le temps lui prête, effacé devant la timidité, beau pour l'amour, émotionnel selon les expériences vécues, sombre avec les évènements en cours, bleu comme peut l'être un ciel sans nuages. A maintes reprises, Aurélie connut les frustrations amicales et amoureuses. Aussi, trouve-t-elle refuge dans un havre de rêve et d'utopie inaccessibles aux complexes divers et autres.

Aurélie emporte le public dans son rêve décliné au féminin - pluriel, ses mots se dressent dans un pop-up d'images articulées par la magie du bonheur et de l'insouciance. Ses yeux s'ouvrent sur des champs du possible où les points d'exclamation poussent comme les jonquilles en sous-bois. La salle, le spectacle évoluant, devient complice de Madame Tomate. La séance du vélo, il fallait y penser, Aurélie l'a fait. Aurélie Bouquet est une comédienne entière, généreuse, spontanée et tellement elle-même. Elle porte en voix un spectacle 100% honnête, emporte les gens dans son récit, s'emporte avec son enthousiasme et l'amour à partager avec... les gens, ces je, tu, il et elle, nous, vous, ils et elles.
Mis à jour le 30/03/2018
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE