• Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Spectacle créé avec les soutins de l’ENSATT, la Fédération Cie Philippe Delaigue et le Centre Culturel Jean Vilar de Champigny-sur-Marne Le projet « L’aventure autour du Retour de Harold Pinter a co

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 21/03/2018
au 25/03/2018

20h30 les mercredis 21, vendredi 23 et samedi 24 mars.
Théâtre de l'Opprimé
78, rue du Charolais
75012 PARIS
Métro Reuilly Diderot et Dugommier
Tarif : 16€ / 12€ (sur justificatif)
Réservations :
01 43 40 44 44
Une famille modeste du Nord de Londres. Max, le vieux père, ancien boucher, vit avec ses deux fils, Lenny et Jœy, et son propre frère, Sam, chauffeur de taxi. Ce soir-là, dans la maisonnée à moitié endormie, a lieu le retour, en catimini, du troisième fils, Ted, brillant professeur de philosophie établi aux États-Unis depuis six ans. Il est accompagné de sa femme, Ruth, rencontrée et épousée en Angleterre la veille de leur départ. Dans cette intimité désertée par les femmes (la mort de la mère, Jessie, est antérieure au départ de Ted), le "retour" de ce fils prodigue et l'intrusion d'une femme au passé trouble et dont tout nous échappe au premier abord vont bouleverser l'ordre des rapports établis au sein de cette cellule familiale. Comment ceux qui ont survécu jusque-là vont-ils vivre à présent ?

Le Retour a été créé à Londres par la Royal Shakespeare Company à l’Aldwych Théâtre en 1965, présenté l’année suivante dans une adaptation de Eric Kahane - mise en scène de Claude Régy - et en 2000 à la Comédie-Française. En 2012, Luc Bondy reprend la pièce à l’Odéon-Théâtre de l’Europe.

Biographie d’Harold Pinter. Né le 10 octobre 1930 dans une famille d'origine Russe et de religion Juive du Faubourg d'Hackney à Londres et mort le 24 décembre 2008 à Londres. Il suit des études à la Hackney Downs Grammar School puis passe brièvement à l'Académie Royale d'Art dramatique. Il débute sa carrière au théâtre en tant qu'acteur, sous le pseudonyme de David Baron. Il collabore à divers magazines et écrit sa première pièce, The Room (La Chambre) interprétée en 1957 par les étudiants de l'université de Bristol. Suivront The Birthday Party en 1958 puis Le Gardien (The Caretaker), qu'il adaptera trois ans plus tard au cinéma. Dans les années 1970, il s'intéresse de plus en plus à la mise en scène et devient directeur associé du National Theater en 1973. Dans la même période, il commence à prendre parti sur des problèmes politiques, s'affichant distinctement à gauche. Il mène un combat continu pour porter à la connaissance du public les violations des droits de l'homme et la répression. Ses courriers sont souvent publiés dans les journaux britanniques, comme The Guardian ou The Independent. Parallèlement, il a collaboré à la radio et à la télévision britannique (une vingtaine de scripts de 1960 à 1999, ainsi que trois réalisations en 1979, 1982 et 1992).

Harold Pinter est également connu en tant que scénariste. Son premier scénario, The Servant, est écrit en 1962 (le film sort en 1963) d'après le roman de Tobin Maugham. Le film est réalisé par Joseph Losey, tout comme Accident (dans lequel Harold Pinter joue d'ailleurs un producteur de télévision) et Le Messager (The Go-Between). Pinter écrit aussi le scénario de La Maîtresse du lieutenant français (The French Lieutenant's Woman), d'après le roman de John Fowles, le film sera nommé aux Oscars de 1981. Plusieurs des pièces de Pinter furent également adaptées pour le cinéma : The Caretaker (1963), The Birthday Party (1968), The Homecoming (1973) et Betrayal qui sera également nommé aux Oscars (1983).

L'équipe. Claude Leprêtre / Collaboratrice artistique Après sa formation à l’ACTEA à Caen, elle intègre en 2008, la 70ème promotion de l'ENSATT ; les stages seront successivement menés par Philippe Delaigue, Agnès Dewitte, Evelyne Didi, Vincent Garanger, Frédéric Fontaine et les spectacles dirigés par Enzo Cormann, Simon Delétang et Matthias Langhoff. En 2011, elle joue dans Time for outrage, mis en scène par Jean- Philippe Albizzati, un diptyque composé de Lalla de Didier-Georges Gabily et Communiqué n°10 de Samuel Gallet, avec la compagnie Comité 8.1 et en 2012 dans Baal de Brecht. En 2013, elle travaille pour la première fois avec la compagnie Premier Acte, dirigée par Sarkis Tcheumlekdjian dans Chroniques d'un village imaginé d'après Gabriel Garcia Màrquez ; elle jouera ensuite dans la petite forme Je t'embrasse pour la vie (lettres à des morts, 1914-1918), dans le spectacle Andorra d'après Max Frich (création 2016 au théâtre des Célestins) et Le petit chaperon Louche ou La petite fille qui n'avait pas peur du Loup, tous mis en scène par Sarkis Tcheumlekdjian. En parallèle, elle mène une carrière de chanteuse au sein de deux groupes : Domiplan et Sombre, groupes lyonnais avec lesquels elle se produit en région lyonnaise, à Paris et à Avignon.

Lou Martin-Fernet / Collaboratrice artistique. Formée au Conservatoire Régional de Grenoble puis à l’École Nationale Supérieure d'Art Dramatique de Montpellier dirigée par Ariel Garcia-Valdès, dont elle sort en 2012. En parallèle de sa formation, elle travaille comme comédienne au sein de différentes compagnies théâtrales : Les Veilleurs (Le Pays de Rien de Nathalie Papin, mise en scène de Emilie Le Roux) ; Le Ring Théâtre (Hollywood de Lagarce et Quartier Général de Julie Rossello, mises en scènes de Guillaume Fulconis) ; Le Zinc Théâtre (Intendances de Rémi De Vos, mise en scène de Gilbert Rouvière à Sète). A sa sortie de l’École, elle joue pour Mathieu Bauer (Une faille/Saison 1, de Sophie Maurer) et Bruno Geslin (Une Faille/ Saison 2, de Sophie Maurer) ; ainsi que pour André Wilms (Preparadise Sorry Now de Fassbinder) et Noémie Rosemblatt dans un spectacle du Là-Bas Théâtre (Il ne s'était rien passé de Pierre Astrié). Elle a joué cet automne au CDR de Tours dans Presque l'Italie de Ronan Cheneau, la dernière création du Collectif Collette. Depuis 2012, elle travaille également sur des projets plus personnels : mise en scène de Mary's à Minuit de Serge Valletti ; création du solo Diotime et les lions de Henry Bauchau ; création de sa compagnie en 2015, le Sailor Théâtre. Elle est en ce moment à l'affiche de Festen, la nouvelle création de Cyril Teste/Collectif MXM, qui joue à l'Odéon et en tournée nationale. Elle jouera au printemps dans Virgin Suicides, la prochaine création de Katia Ferreira, au Printemps des Comédiens de Montpellier.

Maud Roulet / Ruth. Après une formation au cours Florent et une Licence de Lettres modernes appliquées, elle intègre en 2008 l'ENSATT. Elle y travaille sous la direction de Philippe Delaigue, Vincent Garanger, Agnès Dewitte, Evelyne Didi, Frederic Fonteyne. A l'ENSATT, elle joue dans les spectacles de Enzo Cormann, Simon Delétang et Matthias Langhoff. Pour le Théâtre, elle a joué pour Laurent Vercelletto (Tartuffe de Molière), pour Simon Delétang (Macadamia Nut Brittle de Ricci et Forte), pour Jean-Philippe Albizzati (Time for Outrage? De D-G Gabily et Samuel Gallet / Baal de B.Brecht) à Villeneuve-Les- Avignons, Théâtre de Vanves, Trident-Scène Nationale de Cherbourg, pour Lou Martin-Fernet (Mary's à minuit de Serge Valletti) , pour Anais Chartreau (I.D de Rasmus Lindberg), pour Thibaud Vincent (Céleste gronde de Joséphine Chaffin )... Elle participe aussi régulièrement à des Opéras à l'Opéra National de Lyon, dans des mises en scènes de Laurent Pelly, Benedict Andrews, La Fura Del Baus. Pour le cinéma, elle joue dans les courts-métrages d'Angèle Chiodo, produits par Ikki Films et Ecce Films (Les chiens, Les supercheries, Peste dansante). Elle fait partie du collectif A Mots Découverts. Cantor Bourdeaux / Sam Il étudie au cours Périmony avant d’intégrer en 2008 la 70e promotion de l’ENSATT. Pendant ces trois années de formation, il travaille avec Philippe Delaigue, Vincent Garanger, Evelyne Didi, Agnès Dewitte, Giampaolo Gotti et Frédéric Fonteyne (cinéma). En dernière année, il joue dans les spectacles de Enzo Cormann et Charlie Nelson, Simon Delétang et Matthias Langhoff. Depuis sa sortie, il a travaillé sous la direction de Guillaume Fulconis (Quartier Général, Edouard II), Patrice Douchet (Nous les vagues, Venezuela), Aurélia Ivan (L’Androide), Sarah Gerber (Le projet Jules César), Hélène Soulier (Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce).

Avec la compagnie Vivre dans le Feu avec qui il collabore régulièrement (Pantagruel, Russie mon amour, Le projet Kharms, Le Violon du Fou) Il rejoint le collectif en charge de la nouvelle édition du festival les Nuits de Joux à Pontarlier.

Jean-Rémy Chaize / Max. Après l'obtention d'un diplôme d'études théâtrales au Conservatoire de Lyon en 2008, il intègre l’ENSATT dans le département art dramatique dont il sort en 2011. Depuis, il a joué des auteurs comme Gallet, Copi, Gabily, Hanock Levin, Feydeau... Il a participé à la série Shérif pour France Télévisions, à un projet de web-séries pour la RTS à Genève, à une publicité pour le groupe April. Il intervient chaque année en tant que comédien dans les classes de Première et Terminale d'option théâtre et prépare les élèves au Bac. Depuis 2016, il joue un seul en scène qu'il a lui-même écrit "On n'est pas des chiens ».

Théo Costa-Marini / Jœy. Tôt, Théo Costa-Marini découvre le théâtre aux Enfants De La Comedie dans sa ville de Sèvres avec Karin Catala. En 2006 il entre au studio d’Asnières dirigé par Louis-Martin Barbaz et Hervé Van Der Meuren. Il y reste deux ans avant d’intégrer l’ENSATT en 2008. Là il travaillera sous la direction de Philippe Delaigue, Vincent Garanger, Mathias Langhoff, Simon Delétang, Enzo Corman, Evelyne Didi… Depuis sa sortie en 2011, il a joue au Theâtre sous la direction d’Aurélia Ivan, Jean-Philippe Albizzati, Théo Kailer, Yannick Landrein entre autres. Il joue également à la télévision et au cinéma (au côté de Pierre Arditi, Patrick Bouchiley, Idris Elba, Charlotte LeBon, Sophie Verbeeck, Lou Lesage et Richard Marden entre autres). Il sera bientôt au cinema dans « Jessica Forever », à la télévision dans la prochaine saison de Zone Blanche, et cette année en tournée dans deux créations de Yann Dacosta.

Jérôme Fauvel / Teddy. Né en 1985, Jérôme Fauvel est comédien. En 2008, après une formation à l’école Claude Mathieu à Paris et des études à l’Université́ en Arts du spectacle, il entre dans le département art dramatique à l’ENSATT. Il a été dirigé notamment par George Werler, Jean Bellorini, Philippe Delaigue, Simon Delétang et Matthias Langhoff. Il a également joué avec la “compagnie Jolie Môme” et Le Comité 8.1. Actuellement en tournée avec un chien dans la tête mis en scène par Olivier Letellier, il est également son assistant pour une création prévue en janvier 2016 au théâtre national de Chaillot. Co-fondateur de la compagnie des grands mâtins (Cellules, Marx est mort) avec qui il prépare une nouvelle création collective à partir des écrits de Jack London.

Charles-Antoine Sanchez / Lenny. Charles-Antoine Sanchez intègre le Conservatoire Régional de Toulouse en 2005, dirigé par Francis Azéma, et pratique en parallèle l’improvisation théâtrale avec la compagnie C Cédille sous la houlette de Albin Warette. Il est ensuite admis au Conservatoire de Lyon sous la direction de Philippe Sire. Il travaille notamment avec Laurent Brethome, Sandrine Lanno et Philippe Sire. En 2008, il intègre la 70e promotion de l’ENSATT de Lyon. Pendant ces trois années de formation, il travaille avec Philippe Delaigue, Vincent Garanger, Evelyne Didi, Agnès Dewitte, Giampaolo Gotti et Frédéric Fonteyne (cinéma). En dernière année, il joue dans les spectacles de Enzo Cormann et Charlie Nelson, Simon Delétang et Matthias Langhoff. Il co-écrit et co-réalise avec Simon Gras son premier moyenmétrage Kidult en 2014. Il travaille aussi avec Anne-Laure Liégeois, la Compagnie TSARA-Aurélia Ivan et la Compagnie Héliosperdita (Corse) et le collectif TDM. Il collabore fréquemment avec Jean- Philippe Albizzati et Charly Marty. Floriane Gaudin / Costumière Après l’obtention d’un BTS Design de Mode à Marseille et d’une Licence d’Etudes théâtrales à la Sorbonne Nouvelle, elle sort diplômée en conception costumes de l'ENSATT en 2012. Au théâtre elle crée les costumes pour les mise en scène de Catherine Anne, Patrice Douchet, Louise Leveque et le Ring Theatre. Au cinéma, elle est costumière sur les longs métrages de Katell Quillévéré : Suzanne et Réparer les vivants et collabore avec Virginie Montel sur les films de Pierre Salvadori, Dominik Moll ou encore Catherine Corsini.

Pierre Langlois / Créateur Lumière. Pierre Langlois débute dans le théâtre en tant que comédien dans la troupe de Marie-Jo Bérard. Très vite intéressé par la lumière, il entre à l’Ecole Scaenica pour une formation de régisseur en alternance. En 2008, il intègre le département réalisation lumière de l’ENSATT à Lyon. Il y est formé à la technique et à la conception lumière par plusieurs éclairagistes comme Michel Theuil, Thierry Fratissier ou encore Christine Richier. Diplômé en 2011, il travaille depuis avec plusieurs metteurs en scène tels que Emmanuel Daumas, Jean-Philippe Albizzati, Thomas Poulard, José Pliya. Il participe aussi à plusieurs festivals et des événements culturels.


Ce spectacle n'a pas encore été chroniqué
par la rédaction de La Theatrotheque.com.

Mis à jour le 24/03/2018
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE