• Il est trois heures du matin, Franck bougon termine de ranger le bar et 
s'apprĂŞte Ă  fermer l'Ă©tablissement, quand surgit une jeune fille. C'est 
vrai il pleut très fort dehors et il tonne même. Mais bon il est trois 
heures du matin !!
  • Un an après leur rupture, Alice dĂ©barque Ă  trois heures du matin, chez Hugo !! Elle qui croyait Ă  l’amour Ă©ternel, pur, absolu, lui plus terre Ă  terre, rĂ©aliste, peut-ĂŞtre moins envie de « s’installer ».
  • Encore ! Allez-vous me crier dans les oreilles. Ben oui, encore, mais lĂ  c’est un misanthrope pas commun. D’abord cela se passe de nos jours. Ils ont tous des tĂ©lĂ©phones portables. Rien ne choque, tout est plausible. VoilĂ  l’extraordinaire talent de Molière.
  • Et nous voilĂ  embarquĂ©s dans une sĂ©rie d'Ă©vènements avec les spectateurs comme principaux
  • HystĂ©ries est une sĂ©rie de saynètes sur la rupture, l’amour, la trahison et mĂŞme le meurtre .


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Une nouvelle plongée malicieuse dans les profondeurs de la psyché féminine par Elle, une psy caustique et drôle ! Si l’humour noir perce, la tendresse pour le parcours de la femme est bien là également. A ne pas rater !

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Jusqu'au 13/01/2018
Mercredi Ă  19h, samedi Ă  17h.
L'Archipel Théâtre
17 bd de Strasbourg
75010 PARIS
Metro Strasbourg St Denis / Bonne Nouvelle
Réservations :
01 73 54 79 79
Site Internet
Comédienne et auteure, Josiane Pinson écrit et joue tôt ses propres spectacles. Passionnée de psychanalyse et par notamment la complexité émotionnelle de ses contemporaines, elle oriente très vite ses spectacles vers des thématiques « au féminin », explorant l’évolution de la femme à la quarantaine dans son spectacle « La Quarantaine Rugissante », à l’approche de la cinquantaine dans PSYcause(s). Dans PSYcause(s) 2, elle aborde à la soixantaine un moment de vie où les grands bouleversements font prendre conscience que le temps qui reste est restreint et qu’il est urgent de trouver « du sens », une sérénité.

Assise dans son confortable et profond fauteuil de psy, habillée de noir et cheveux courts blond-blanc, "Elle" est très professionnelle, à l’écoute de ses différents patients qui reviennent pourtant en traînant les mêmes problèmes. Sa voix rauque est dynamique et le verbe haut. Elle conseille et guide sa patiente, avec bienveillance, et pourtant, son esprit souvent facétieux vagabonde et se livre au public avec une ironie parfois cinglante. Elle traverse une nouvelle crise existentielle, voyant les années défiler, son couple tituber faisant redoubler sa peur de la solitude. Par ailleurs, ses relations de mère avec sa fille sont tendues et c’est avec beaucoup d’humour et de tendresse qu’elle en parle. Tout y passe : les angoisses, les peurs et les attentes d’une femme qui croit en la vie. Quelques petites longueurs mais le charme est là. Car l’humour dans ses paroles est omniprésent, telle une bouée de sauvetage au-dessus d’une période chaotique. « Il y a plusieurs vies dans une vie » et Elle ose encore envisager d’autres voies pour aller vers la sérénité et continuer à saisir la vie à pleines mains.

Une parenthèse drôle, psychologique et philosophique sur la Femme…
Mis à jour le 22/12/2017
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE