• Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.
  • 2147 : c'est la date à laquelle un rapport de l'ONU prévoit que la pauvreté de l'Afrique aura diminué de moitié.
  • Deux monstres sacrés portés par une troupe pleine de feu, entre violence et tendresse, un spectacle à la Mnouchkine…
  • Qui connaît le peintre Philippe Dussaert (1947-1989), plasticien à l’origine du mouvement vacuiste dans les années 80 ?
  • Créé en 2014 au festival d’Avignon, ce spectacle met en scène quatre personnages au mal de vivre plus ou moins marqué.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




« C’est une pièce intellectuelle, où les mots sont des projectiles pour atteindre l’autre, où le jeu de pouvoir est là pour nous toucher, où la mise en scène est le résultat du cerveau droit c’est-à-dire l’intuitif. » Corinne Calmels, metteur en scène

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© DR
Du 30/11/2017
au 02/12/2017

20h30.
Théâtre du Chien Blanc
26 Rue du général Jean Compans
31500 Toulouse
Tarif : De 8€à 10€
Réservations :
05 62 16 24 59
Site Internet
La cadence des mots sonne en échos. La répétition de certains sons nous frappe de plein fouet. Loin d’une pièce ordinaire, elle provoque des émotions et un vent de fraîcheur. Une histoire d’amitié entre deux hommes, un lien presque d’amour, où tout ce qui compte est ce qui n'est pas dit, nous interroge et nous fascine. Ces amis, sans véritablement d’identité, évoluent le long d’un fil presque rompu « pour un oui ou pour un non ».

Confrontés à leurs limites, à leurs égos, à leurs faiblesses ou à leurs peurs, ils tentent de comprendre d’où vient ce mal. Les deux personnages recherchent les explications de leurs maux par des échanges, des discussions et une prouesse à manier le langage.
Une cause incertaine en ressort, réelle pour eux, abstraite pour d’autres, se reposant sur une certaine façon qu’aurait eu l’un de prononcer « c’est bien, ça », avec un ton condescendant, alors que son ami se vantait d’une réussite personnelle.
Tout le drame naît de l'intonation avec laquelle ces trois mots ont été prononcés. Cette phrase quotidienne devient le centre de l'intrigue.

Cette pièce met en scène les non-dits, la détresse, et les sous-entendus qui nourrissent les relations entre les individus.
Nathalie Sarraute se base sur une exigence et une précision de l’utilisation du vocabulaire pour donner un sens à chaque mot. Mais le conflit prend à témoin le spectateur.

Ce texte troublant, fait apparaitre l’image d’une perpétuelle opposition. L’amitié et l’amour, la futur et le passé, les disputes de couples, l’utopique et le véridique, nous font réfléchir sur nous-mêmes. Les mots que nous prononçons tous les jours peuvent avoir un degré de violence morale extrême. Ces mots, cette pièce de théâtre se concentrent sur les rapports entre les individus à travers la condescendance, la rivalité, la jalousie, le mépris, le manque de respect et la poésie.

Ces mots refoulés, ces sentiments non exprimés, ce passé lui aussi refoulé nous attirent vers une nouvelle image de ce que nous sommes : les mots peuvent nous tuer, les autres peuvent être tués par nos mots. Tuer dans le sens où nous ne disons pas réellement les choses telles que nous les ressentons, gardant une souffrance interne, tel est notre cerveau : une partie gauche et rationnelle, une partie droite et intuitive. Vivre sa vie ou produire sa vie ? Doit on alors dire les choses pour un oui ou pour un non ?

Pour ma part j’ai trouvé une réponse pour mettre le mot sur le jeu des acteurs, la mise en scène à la fois jeune et classique et l’ensemble des émotions qu’ils ont su nous faire procurer : exceptionnel. Loin des grands théâtres, mais proche de nous, la compagnie Les Amis de Monsieur et le Théâtre du Chien Blanc nous amènent dans leur univers intimiste pour nous faire redécouvrir le plaisir du théâtre. Je pourrai continuer à parler pour un oui ou pour un non, mais arrêtons là il n’y a pas de mots pour décrire ce que tous ensemble nous avons vécu.
Mis à jour le 04/12/2017
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE