•  Molière passe toutes les époques. Mais Caroline Rainette lui a donné une cure de jouvence.
  • Barbe bleue, le conte de Charles Perrault revisité dans une version comédie musicale fraîche et délicieusement cruelle.
  • L'affiche ne trompe pas, c'est bien là qu'on vient réveiller papilles et pupilles !Entrez ! Entrez ! Le spectacle va commencer !
  • Marie Stuart inspire un nouvel auteur : e Flo Quentin-Herfort,  qui mobilise plus de 10 personnages. Une performance dans un théâtre privé.
  • Une comédie grinçante qui ouvre les guillemets sur des silences existentiels.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Barbe bleue, le conte de Charles Perrault revisité dans une version comédie musicale fraîche et délicieusement cruelle. Ce spectacle se joue dans le cadre de Musical'in au théâtre Trévise.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Jusqu'au 27/12/2017
15 novembre à 15h, 13 décembre à 15h, 27 décembre à 19h30.
Théâtre Trévise
14 rue de Trévise
75009 PARIS
Réservations :
01 48 65 97 90
Mercredi 1er novembre 2017. Une date idéale pour présenter la première de Barbe bleue au théâtre Trévise. La Toussaint et le mystère des femmes de Barbe bleue ! Une comédie musicale signée Clara D'Agostino et Guillaume Bouchède. La scène s'articule autour de panneaux en bois amovibles représentant d'un côté, l'intérieur cossu de la grande salle du château de Barbe bleue et de l'autre côté, l'intérieur modeste des maisons du p'tit peuple. Les décors de Vincent Para sont efficaces et s'intègrent parfaitement à l'évolution dynamique du spectacle.

En bas dans le village, le "on" dit qu'au château de Barbe bleu, il se passe des choses étranges. Les femmes qui se sont succédées dans la couche de l'imposant maitre des lieux ont toutes disparues. Les jeunes filles attisent les on-dit, mais ne semblent pas effrayer le moins du monde d'aller au bal donné par Barbe bleu en son domaine. Les unes manifestent le désir de rencontrer l'homme de leur vie et les autres plus légères n'envisagent que de s'amuser et de danser la soirée durant.

Les sœurs, Violette et Rosalie, entretiennent une relation sans faille. Confidences et plaisir d'être ensemble agrémentent leur quotidien. Violette, Julie Costanza, clame fièrement sa liberté sans aucune emprise masculine. Quant à Rosalie, Sandra Gaugué, romantique à souhait, soupire d'aise en espérant faire connaissance d'un bel homme qui la conduira en noce et la rendra heureuse sa vie durant. Les portes du château s'ouvre à tout ce petit monde. Qu'en est-il des hommes venus participer au bal ? Petit Louis, Hadrian Levêque, le beau gars du village, un rien prétentieux dans son approche avec la gente féminine. Marcel, Mehdi Vigier, le gentil timide, maladroit et peu enclin à danser un pas de deux avec une charmante jeune femme. Soudain, l'entrée d'Aldaric dit Barbe bleu, Sebastiao Saramago, fait lever les yeux à l'unanimité et soulève le cœur des jouvencelles.

Son regard se pose sur Rosalie qui se détache de l'ensemble par la beauté qui l'encense. Les danses s'enchainent, le corps de la jeune femme semble s'envoler dans un souffle subtil généré par les bras d'Aldaric. Les chorégraphies de Julia Ledl et Adam Alexander font du bal, une belle fête, qui se ponctue par la demande en mariage de Barbe bleue à Rosalie. Les costumes de Louise Droz, les robes sont simplement belles et portées avec ravissement par les comédiennes.

Violette met en garde sa sœur avec les rumeurs qui courent les rues du village. Qu'importe ! Charles, le fidèle serviteur de Barbe bleue, accueille la nouvelle venue avec un cynisme visible à la commissure des lèvres. Aldaric se révère devant son énième conquête, lui demande de jouir des plaisirs du domaine, d'être heureuse et lui intime surtout de ne jamais rentrer dans son cabinet privé... Soudain, la magie scénique s'opère sous la houlette de Clara D'Agostino et Guillaume Bouchède. Le conte de Perrault mue en une histoire contemporaine rythmée par la synergie des jeunes comédiens et par la complicité qui les lie. L'atmosphère se compose d'expressions antinomiques qui insufflent à la pièce une vérité contre jouée par la satire sociale et l'insouciance. Le rêve s'ouvre sur un huis clos austère imposé par Aldaric à Rosalie et dans l'ombre, Charles n'y est pas étranger. L'amour de Rosalie pour Aldaric, une relation de couple ordinaire marqué par l'échange, la confiance et le partage. Jusqu'au jour où si trahison, in situ, ou infidélité s'apprend, la situation glisse vers des eaux troubles d'où il est difficile de remonter pour reprendre son souffle. La mise en scène de Clara D'Agostino et Guillaume Bouchède est exigeante dans l'intrigue car elle pose un regard mesuré sur les rapports humains. A qui profite les crimes ?

Les interprètes assument parfaitement leur rôle et rentrent de corps dans leur personnage avec l'aisance, la fragilité et l'intérêt qu'il requiert. Sebastiao Saramago, puissant et protecteur, ténébreux et amoureux. Sandra Gaugué, rêveuse et sensible, déterminée et généreuse. Clara D'Agostino, spontanée et affectueuse, sincère et inattendue. La direction d'acteurs de Guillaume Bouchède, la rencontre et la découverte de jeunes comédiens talentueux et déjà prometteurs.

Les secrets de Barbe bleue, une belle intention scénique ! Spectacle à voir en famille !
Mis à jour le 05/11/2017
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE