•  Molière passe toutes les époques. Mais Caroline Rainette lui a donné une cure de jouvence.
  • Barbe bleue, le conte de Charles Perrault revisité dans une version comédie musicale fraîche et délicieusement cruelle.
  • L'affiche ne trompe pas, c'est bien là qu'on vient réveiller papilles et pupilles !Entrez ! Entrez ! Le spectacle va commencer !
  • Marie Stuart inspire un nouvel auteur : e Flo Quentin-Herfort,  qui mobilise plus de 10 personnages. Une performance dans un théâtre privé.
  • Une comédie grinçante qui ouvre les guillemets sur des silences existentiels.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Une comédie grinçante qui ouvre les guillemets sur des silences existentiels.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 12/09/2017
au 31/12/2017

Du mardi au samedi à 21h. Dimanche à 15h30. Samedi supplémentaire à 18h.
Théâtre Edouard VII
10 place Édouard VII
75009 PARIS
Réservations :
01 47 42 59 92
Site Internet
Jeudi 19 octobre 2017. Le théâtre Edouard VII se prépare à accueillir le public venu en nombre assister à la première de La vraie vie, la nouvelle mise en scène de Bernard Murat. La sonnerie annonçant le début de la représentation précède les trois coups du brigadier. Le grand rideau rouge s'ouvre sur la scène révélant l'intérieur cossu de l'appartement de Pierre et de Florence.

Juché sur une échelle, Pierre, Guillaume de Tonquédec, déplace, place et place de nouveau les livres occupant les étagères de son imposante bibliothèque. L'échelle se dérobant sous ses pieds, Pierre se retrouve dans une position inconfortable, les mains agrippant avec fermeté la tranche d'une étagère. Il devra son salut à Florence, Léa Drucker, qui rentre à l'improviste d'un voyage professionnel à Lisbonne annulé. Pierre lui annonce l'arrivée imminente de son professeur de lycée qu'il n'a pas revu depuis. Maxime, le prof, Bernard Murat, se présente en compagnie d'une belle jeune femme, Soledad, Alka Balbir. Florence l'entoure d'une affection et d'une attention presque maternelles. Soledad ne devrait pas tarder d'accoucher d'un enfant qu'elle refuse de garder car sous sa jeunesse éclatante, apparaissent des zones d'ombre.

Rentre en scène en toute discrétion la mère de Pierre, Alice, Anne Benoit. Assise sur un coin du canapé, elle semble aussi effacée que le silence qui l'enveloppe. Elle suit les conversations emportées dans les souvenirs de Pierre et de Maxime, elle dodeline de la tête ou acquiesce par des battements de paupières les échanges entre Florence et Soledad.

Le rythme de la pièce se veut tour à tour enlevée, intimiste, intense et troublante. Le public prend partie de tel ou tel comportement ou propos libérés par les comédiens en manifestant des rires généreux ou en émettant un hochement de désapprobation. La mécanique scénique de Bernard Murat est une nouvelle fois bien lancée. Les comédiens, lui compris, font corps avec leur personnage tout en pointant les travers de leur moitié fiscale, Pierre et Florence, ou amicale, Pierre et Maxime, avec dérision et hypocrisie.

Soudain, la situation mue en un volte-face décliné au masculin - féminin - pluriel suite à une remarque lâchée par l'un des protagonistes. Les quiproquos se fondent dans un subtil jeu de "Si je te dis la vérité, tu me dis qui je suis".

Guillaume de Tonquédec excelle dans le registre de l'époux épris d'amour pour Florence et du bon fils à sa maman chérie, jusqu'au moment où... Léa Drucker se montre convaincante dans le rôle de Florence, l'épouse qui n'envoie pas dire ce qui lui vient à l'esprit au moment opportun. Bernard Murat ressemble à un chat qui joue avec sa souris et souhaite, in fine, la croquer "pour de vrai". Alka Balbir, une jolie souris avec une frimousse à mettre plus d'un matou en alerte. Mais qui s'y frotte, s'y pique ! Anne Benoit assume avec justesse et exigence le rôle de la mère qui dissimule un secret de... La synergie et la complicité des comédiens restituent avec exigence la mise en scène réussie de Bernard Murat.

La vraie vie, une comédie contemporaine dosée d'humour et de vérités bonnes ou non à révéler... A vous de juger et d'apprécier.
Mis à jour le 24/10/2017
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE