• Après Le Balcon et Les Bonnes, La Comédie-Française donne Haute-Surveillance de Jean Genet. C’est un diamant noir qui s’offre au public et qui mériterait une captation.
  • Jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour atteindre la célébrité ? Un spectacle magistrale, à voir.
  • La dernière rencontre de Titus et de Bérénice vue par Robert Brasillach
  • Anémone joue son Boulevard du Crépuscule. Abordée sans détour,  la Maladie d’Alzheimer.  Beaucoup de nostalgie. Le rire en plus.
  • Le vaudeville de l’exil ou la course folle des Russes blancs en 1920. La Grande et la petite histoire des bannis de la révolution par l’auteur du Maitre et Marguerite.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




L'histoire d’une rencontre. Celle de Pépé et Mémé, dont le rêve fût autrefois de donner la vie, avec Nawal, petite fille à la recherche de ses parents.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 07/07/2017
au 28/07/2017

15h.
Artéphile
5 bis, rue du Bourg Neuf
84000 AVIGNON
Réservations :
04 90 03 01 90
Site Internet
Un conte moderne. Pépé et Mémé rêvaient d'avoir un enfant, malheureusement ils n'ont pas pu. Ils recueillent Nawal, enfant réfugiée, venant de Syrie et qui, dans la traversée sur le bateau, a perdu ses parents. Perdus, pas morts ! Ils ont été séparés. Et la petite se retrouve à Calais derrière une poubelle et Pépé la trouve. Pépé est méfiant, il est de ces hommes bons mais amers. Il a plus de cinquante ans, a perdu son emploi et voit d'un mauvais œil l'arrivée de tous ces gens. Mémé est plus idéaliste, elle est optimiste, et s'éprend de cette petite fille qui veut retrouver ses parents... Alors, Pépé et Mémé vont l'aider.

Pépé et Mémé sont des exemples, nous sommes tous un peu Pépé, râleur, un tantinet raciste, peureux, méfiant, comme nous sommes tous un peu Mémé, bonne, attentive, aimante, optimiste, idéaliste. Et dans l'urgence, l'amour et la solidarité s'imposent.

Une invention dans la mise en scène qui nous fait passer de la salle de bain de Mémé aux plages de Syrie pour finir à Paris... Bravo parce qu'on y croit ! Et nos deux comédiennes excellentes jouent alternativement, Pépé, Mémé, la petite, la conteuse. C'est dynamique, on est happé par l'histoire tellement réelle, c'est aujourd'hui ! Et pas de mélo ! C'est tout sauf mélo, l'intelligence du texte !

La fin, je ne la dévoile pas, mais on applaudit avec une larme au coin de l'œil, pas une larme de tristesse, mais une larme de bonté, de joie, une larme qui prouve que les gens, quels qu'ils soient, peuvent accomplir de beaux actes. J'ai beaucoup aimé.
Mis à jour le 30/07/2017
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE