• L’éveil de la conscience par un auteur du cinquième siècle avant notre ère. Texte haletant mais complètement réécrit.
  • Rien qu’une voix. Mais une voix bouleversante qui vous arrache les tripes, replaçant l’individu au cœur du monde et lui rendant sa dignité.
  • Un spectacle émouvant, basé sur la mémoire, la nostalgie d’une époque, la figure d’une Marlène Dietrich jouant à merveille les Mère Courage...
  • Cette belle réalisation, on la doit à Annie Monsange, metteur en scène.   L’adaptation du texte est une réussite, signée Marie-Véronique Raban !
  • Deux monstres sacrés portés par une troupe pleine de feu, entre violence et tendresse, un spectacle à la Mnouchkine…


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites


Le Mahâbhârata, épopée fondatrice de l’hindouisme, est le plus vieux et le plus long poème du monde. Théâtre d'ombres et musique d'Indonésie.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 10/07/2017
au 22/07/2017

21h, relâche le 14 juillet. Deux dates exceptionnelles les 15 et 22 juillet pour 4 heures de représentation festive et familiale.
Cloître de la Collégiale
Place Meissonnier
30400 VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON
Réservations :
04 32 75 15 95 (Festival Villeneuve en scène)
Dans le calme et la sérénité du cloître de la Collégiale à Villeneuve-lez-Avignon, les sons si spécifiques du gamelan se sont élevés et ont pénétré intensément chaque spectateur. Puis la dextérité de la manipulation des célèbres marionnettes en cuir par Cécile Hurbault nous a éblouis... C’est un voyage vers la subtilité de cet art populaire qui montre à quel point la culture indonésienne est plurielle et destinée à tous. Un bel exemple d’altérité.

Quel plaisir de pouvoir assister à une représentation du Wayang Kulit, le célèbre théâtre d’ombres bien spécifique de cet archipel si riche de ses traditions, ici de la ville de Solo (Île de Java). Car c’est aussi avec la complicité et la générosité de transmission du Dalang Ki WIdodo Wilis que Cécile Hurbault a pu aboutir ce magnifique spectacle qui représente dix ans de travail de réflexion, d’apprentissage de la manipulation de ces magnifiques marionnettes en cuir peintes, ses rencontres avec Jean-Claude Carrière et c’est aussi deux ans de répétitions avec les musiciens d’un véritable gamelan dont il faut souligner ici la virtuosité et la sérénité. Sérénité que le public est à même de ressentir, lui qui peut se mouvoir autour, devant, derrière ce somptueux castelet.

Cette fois, c’est le Mahâbhârata qui est à l’honneur, épopée née il y a 2000 ans qui raconte l’histoire de l’Humanité, partagée entre quête de vertu et soif de pouvoir. C’est l’histoire des Kaurava et des Pandava, deux groupes de cousins qui vont se livrer une guerre sans merci. A l’issue de cette bataille, c’est de la destruction du monde dont il est question... pour une meilleure renaissance de l’homme.

Une version courte de 1 h 45, une version plus longue de 4 heures et pour la nuit entière il vous faudra aller à Solo... mais déjà, sachez que le plaisir que vous prendrez avec la Compagnie Jeux de Vilains est un bonheur... histoire, manipulation, musique, vous sortirez en plénitude avec aussi un bon thé offert car cette équipe est professionnelle et accueillante avant, pendant et après le spectacle et vous donnera tout...
Mis à jour le 17/07/2017
NOTEZ-LE
En 1990, le Festival d’Avignon, sous la direction d’Alain Crombecque, nous avait enchantés avec les différentes versions du Ramâyana qui ont laissé à beaucoup d’entre nous des souvenirs émerveillés puis il y eu le Mahâbhârata mise en scène par Peter Brook... traces indélébiles de la culture du Sud-Est asiatique et c’est pourquoi il faut absolument aller au cloître de la Collégiale de Villeneuve-lez-Avignon, du 10 au 22 juillet, à 21h.
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE