• Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.
  • 2147 : c'est la date à laquelle un rapport de l'ONU prévoit que la pauvreté de l'Afrique aura diminué de moitié.
  • Deux monstres sacrés portés par une troupe pleine de feu, entre violence et tendresse, un spectacle à la Mnouchkine…
  • Qui connaît le peintre Philippe Dussaert (1947-1989), plasticien à l’origine du mouvement vacuiste dans les années 80 ?
  • Créé en 2014 au festival d’Avignon, ce spectacle met en scène quatre personnages au mal de vivre plus ou moins marqué.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




La Noce, sorte de fête funèbre, dont on ne sait rien, ou presque, une seule chose mais fondamentale : ces cinq là n’y sont pas invités. C’est une fête macabre, où l’humanité vire au carnage quand elle comprend son erreur, piégée par le système.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 25/01/2017
au 11/03/2017

Du mardi au samedi à 21h.
Lucernaire
53 Rue Notre-Dame des Champs
75006 PARIS
Métro Vavin, Notre-Dame des Champs, Montparnasse Bienvenüe
Tarif : normal
Réservations :
01 45 44 57 34
Noce, c’est l’aventure fantastique de cinq personnages refoulés à l’entrée d’une fête. On leur en refuse l’accès, ils feront tout pour franchir les obstacles, forcer les portes et être de la fête, coûte que coûte. La compagnie de La Porte au Trèfle, avec Pierre Notte à la mise en scène, s’empare d’une œuvre troublante d’actualité, tragique et drôle, qui intrigue, dérape, explose, raconte méchamment la revanche des repoussés.

Cinq être rejetés, à la frontière de la Noce
: le Monsieur, l’Homme, la
Femme, la Dame, comme paumés sur un champ de mines, exclus du
regroupement social, vont s’approcher, se rebeller contre cet état de fait, cette injustice, peut-
être formeront-ils alors une meute, pour pouvoir entrer, pénétrer le
sacrosaint espace de la fête sociétale. Ils vont ruser, se rapprocher, intégrer
la fête coûte que coûte, piller.
Cela va dégénérer, se casser la gueule de partout, parce que ces cinq là,
une fois dedans, n’y éprouvent pas la satisfaction fantasmée. Ils s’y lâcheront comme on lâche les chiens, parce que c’est ce que tout un chacun devient vite dans ces circonstances, plongé dans la foule, rapetissé à force d’être en groupe, chacun rabaissé au dénominateur commun du plus dangereux et du plus bête.

Noce est une drôle de pièce de combat, qui met à l’épreuve le rôle du spectateur. C’est une fête et une conflagration que l’on doit quitter enjoué, atteint, pas tout à fait semblable.


Ce spectacle n'a pas encore été chroniqué
par la rédaction de La Theatrotheque.com.

Mis à jour le 23/02/2017
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE