• Trente-neuf ans de règne : plus que la prĂ©sence au pouvoir de tous les prĂ©sidents de la Ve RĂ©publique ...
  • Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle Ă©bouriffant et drĂ´le qui tourne en rĂ©gion parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimĂ© des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est dĂ©sespĂ©rĂ©.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Nicolas Bonneau se confronte au Misanthrope de Molière, enquête documentaire à la recherche des Alceste d’aujourd’hui, au son de la musique pop-baroque de Fannytastic.

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 06/07/2016
au 24/07/2016

12h20.
La Manufacture - Scènes contemporaines
2, rue des Ecoles
84000 AVIGNON
Réservations :
04 90 85 12 71
Site Internet
Un soir d'anniversaire, un quadragénaire semble soudain découvrir le monde qui l'entoure (faux, malhonnête, hypocrite...) et il éprouve la tentation de fuir les humains, tel son double fantasmé Alceste (Le Misanthrope). Mais fuir, est-ce la solution ? De multiples rencontres avec des hommes et des femmes ayant choisi le retrait sous diverses manières, viendront alimenter sa quête, et lui faire mesurer toute la difficulté d'allier son besoin de vérité à la contrainte de vivre en société, et surtout trouver le lieu idéal.

A la rĂ©flexion, il lui faut crier sa misanthropie. Rester invisible, se terrer dans un lieu inconnu ne servent Ă  rien si personne ne connaĂ®t sa mission, c'est comme s'il n'existait pas. Le comĂ©dien Nicolas Bonneau nous fait partager ses interrogations, ses doutes, sa haine parfois en nous relatant ou re-vivant des rencontres de tout bord, souvent drĂ´les, tendres, sĂ©rieuses ou colĂ©reuses voire agressives. Le tout accompagnĂ© de deux musiciennes-comĂ©diennes qui telles un chœur antique, ponctuent les propos de notre quĂŞteur. Elles apparaissent, disparaissent et se jouent d'Alceste.

Le propos de l'auteur nous oblige presque à nous poser la question "Suis-je à certains moments, moi aussi, un Alceste". En réalité Alceste ou pas, nous avons tous besoin des autres pour exister. Jouvet disait "Le misanthrope (...) est un homme qui n'existe pas". Le repli sur soi n'est sûrement pas une solution.

Belle scénographie, belle prestation qui ne laissent pas indifférent, et se replonger dans la lecture du Misanthrope est une belle finalité.
Mis à jour le 19/07/2016
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE