• Trio endiablé à la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens déjantés, des textes drôles et percutants, voilà la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournée en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle ébouriffant et drôle qui tourne en région parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimé des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est désespéré.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (à partir de 7 ans), d'après les dessins de Sempé.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites



de William Shakespeare, Mélanie Leray (adaptation)
Mise en scène de Mélanie Leray
Avec Delphine Lemonnier-Texier,  Avec Peter Bonke, Ludmilla Dabo, Laetitia Dosch, David Jeanne-Comello, Clara Ponsot, Yuval Rozman, Jean-Benoît Ugeux, Vincent Winterhalter, Jean-François Wolff

La mégère revisitée

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 01/04/2015
au 10/04/2015

MC2
4 rue Paul Claudel
38000 GRENOBLE
Réservations :
04 76 00 79 19
Site Internet
La Mégère apprivoisée ou comment dompter l’insoumise est l’une des comédies les plus réjouissantes de William Shakespeare. L’intrigue rappelle celle de bien des comédies : un père a deux filles à marier, mais tandis que la cadette, belle et douce, est très convoitée, l’aînée est "in-mariable" tant son caractère est épouvantable, acariâtre et rebelle. La mégère, c’est elle. Qui saura l’apprivoiser ? Est-il même possible de relever une pareille gageure ? Petruccio l’accepte, appâté par la dot et poussé par ses amis, prétendants de la jeune sœur. Voilà l’enjeu de cette comédie à la fois burlesque et satirique, un brin misogyne, mais néanmoins réjouissante, même pour une spectatrice d’aujourd’hui, surtout si c’est à travers la mise en scène de Mélanie Leray qu’elle est découverte.

La jeune metteur en scène conserve l’intrigue shakespearienne, mais en modernise le contexte et le propos, au passage. On est dans une sorte de boîte de nuit à la déco seventies ; les protagonistes y donnent un spectacle, filmé en direct et projeté en arrière-plan, comme clin d’œil au caractère factice de tout ce qui se joue dans cette double histoire de mariages arrangés. La mise en abyme, qui n’est pas lourdement appuyée, fonctionne donc bien. De la présentation des personnages, façon série télévisée à l’eau de rose, aux intermèdes musicaux (chantés par l’excellente Ludmilla Dabo, qui interprète également la Veuve), en passant par des scènes endiablées, chorégraphiées sur une musique techno entraînante, on ne s’ennuie pas un instant. Et la pièce originelle ne perd rien de son sens : le jeu des faux-semblants, la vénalité des Hommes, le caractère patriarcal de la société d’Ancien Régime sont toujours dénoncés. Par quelques pointes d’ironie, Mélanie Leray détourne même la misogynie du texte pour suggérer que la femme sait s’adapter, ruser et jouer les soumises pour mieux obtenir sa liberté. C’est ce que laisse entendre la mégère dans ses dernières répliques, pas si sages que cela dans la bouche de Laetitia Dosch, interprète parfaite de ce personnage haut en couleurs.

Vous n’avez pas lu le texte de Shakespeare ? Eh bien, allez l’écouter dans cette nouvelle Mégère apprivoisée, servie par des comédiens tous très justes. Vous le connaissez déjà parfaitement ? Allez quand même voir la pièce de Mélanie Leray, excellent divertissement et relecture pertinente d’un classique du théâtre.
Mis à jour le 15/04/2015
NOTEZ-LE
Dates : MC2 Grenoble, du 1er au 10 avril 2015.
Théâtre de Saint Quentin en Yvelines (Scène nationale), les 16 et 17 avril 2015.
Anthéa - Antipolis théâtre d’Antibes, les 21 et 22 avril 2015.
Le Quartz, Brest, les 5 et 6 mai 2015.
Maison de la culture de Bourges, du 11 au 13 mai 2015.
La Comédie de Saint-Etienne, du 19 au 22 mai 2015.
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE