• Trio endiablĂ© Ă  la manière d'un vaudeville, 
  • Une chanteuse provocante, trois musiciens dĂ©jantĂ©s, des textes drĂ´les et percutants, voilĂ  la recette de ce spectacle vivifiant et fantaisiste ! Ils puis en tournĂ©e en France.
  • Ne manquez pas ce spectacle Ă©bouriffant et drĂ´le qui tourne en rĂ©gion parisienne et en province !
  • ''<i>L’homme le plus aimĂ© des Français</i>'' revient parmi nous. Il nous raconte sa vie, affirmant que rien n’est dĂ©sespĂ©rĂ©.
  • Théâtre de papier, d’objets et de marionnettes, de la Cie Les Ateliers du capricorne pour les enfants (Ă  partir de 7 ans), d'après les dessins de SempĂ©.


Toutes les pieces de Moliere

Vos textes de théâtre en ligne
Notre sélection de spectacles
Vos petites annonces gratuites




Découvrir le poète à travers un duo d’anges osmotique et le laisser nous dire -immortel- ''Je reste avec vous'' !

INFOS PRATIQUES
Affiche du spectacle
© X,dr
Du 11/06/2004
au 03/07/2004

Mercredi et samedi Ă  19 heures, jeudi et vendredi Ă  21 heures,
Dimanche Ă  17 heures.
Maison de la Poésie - Théâtre Molière
157, rue Saint-Martin
75003 PARIS
MĂ©tro Rambuteau, Etienne-Marcel
Réservations :
01 44 54 53 00
Si l’écriture théâtrale, sobre, empruntée à la mythologie de Jean Cocteau, noue, ficelle, ligote le spectateur dans un univers chenu, drapé, linceul du sphinx, de la mort incarnée, de la beauté "d’une difficulté d’être", deux anges dérident toute cette apparente froissure immaculée. Des cris, des rires en jet chaud de cette poésie à jouir, profèrent dans la féminité incomparable de Brigitte Fossey et la complémentarité filiale de Marie Adam, l’émotion de cœur, plus belle qu’aucune autre parce qu’elles sont femmes.

La transcendance des sexes des personnages, dans deux rôles asexués pour faire fuir ceux qui réfugient leur misogynie dans l’œuvre du poête, pourrait être l’icône spirituelle d’un "à voir absolument !" saisissant d’émotion. La salle hypnotisée puis envisagée et dévisagée jusqu’à devenir paranoïaque de ces faces angéliques à trois yeux, s’abandonne à la magie, qui s’opère comme si l’invisible devenait vivant.

Un décor comme un chœur d’église laisse le public adorer une toile : ostensoir cinématographique où un autel des audaces duquel on observe "jusqu’où on peut aller trop loin", vient parfaire l'édifice d’invisibilité.

Le seul "Credo" de cette célébration est de voir et de vivre l’invisible vivant dans une perception très critique car personnelle, qui rend curieux de l’œuvre de ce "mensonge qui dit toujours la vérité", l’ignorant comme l’averti de son talent toujours visible puisque immortel.
Mis à jour le 15/06/2004
NOTEZ-LE
Spectacle recommandé par "Les Amis de Jean Cocteau". Contact : 10, avenue Georges V. 75008 PARIS. Tel. : 01 53 57 37 74. Courriel : amis.cocteau@free.fr">amis.cocteau@free.fr
Lire l'article de Samuel Guillemin
VOTRE AVIS
Donnez votre avis sur ce spectacle


Publicité
PARTENARIAT
PUBLICITE